Une fausse politique environnementale décidée à Paris contre un vrai encouragement à Charly soutenu par le Grand Lyon

Nouveau recul après un nouvel effet d’annonce : Lors de sa visite à l’usine Photowatt de Bourgoin Jalieu le 14 février dernier, Nicolas Sarkozy avait annoncé la mise en place d’une majoration tarifaire visant à inciter les producteurs d’énergie solaire à installer des panneaux français. Le gouvernement avait ensuite précisé que le tarif d’achat de l’électricité produite à partir de panneaux français fabriqués en Europe serait majoré de 10% (à partir de 60% de valeur ajoutée des composants de l’installation produite en Europe).

Après une consultation auprès des professionnels de l’énergie solaire qui avaient fait part de leurs recommandations pour la mise en œuvre de cette bonification, le gouvernement a pourtant décidé de sursoir cette décision et d’ajourner « sine die » la publication d’un arrêté prévu avant la fin mars. L’industrie solaire française pâtit de nouveau de l’inconstance du gouvernement qui prend des décisions, puis les juge trop compliquées, donc les annule, faisant fi de la qualité environnementale et sociale.

Changer sa façon de se déplacer à Charly, initiative encouragée et soutenue par le Grand Lyon : Je me suis rendue à Charly ce samedi où l’équipe municipale associée à Cyclétic présentait le vélo électrique  pour l’achat duquel le Grand Lyon accorde une subvention de 250€ et favorise ainsi un  mode de déplacement non  polluant et sportif.  Après avoir initié Vélo’V sur Lyon et Villeurbanne dont chacune et chacun s’accordent à reconnaître l’utilité et le succès aujourd’hui, le Grand Lyon poursuit sa volonté d’encourager un mode de déplacement doux. Inutile de s’agiter à réclamer des Vélo’V dans nos communes : Le relief du Sud Ouest lyonnais, on en convient, nécessite que les vélos mis à disposition du public aient une assistance électrique, ce dont le maire de Charly et son équipe ont pris conscience avant l’heure sans dispositif agenda 21. Dès ce printemps et pour une durée de trois mois, il sera donc possible pour les habitants de Charly de louer pour 40€ la semaine un des trois vélos électriques mis à disposition par la mairie et de se rendre compte si les 80kms d’autonomie suffisent à l’aller retour domicile travail ou aux déplacements de loisirs qui désormais pourront remplacer la voiture. Une initiative éco-citoyenne qui avance.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage