Tournoi de futsal de l’UODL

Après avoir distribué, avec mes amis oullinois le tract de François HOLLANDE , présent à Lyon au palais des sports le 1er Mars, je me suis rendue cet après-midi au tournoi de futsal organisé par l’Union Olympique Demi-Lunoise Tassin Section Football (UODL) au gymnase des Genetières : 11 équipes aujourd’hui et 16 demain entraînées à Tassin et dans les communes voisines. Des échanges avec les nombreux parents, assis dans les gradins ou postés derrière les tribunes en limite de terrain, j’ai retenu le rôle des papas et des mamans, des frères et sœurs aussi, venus encourager le jeune footballeur de la famille et lui apporter au prix de longues heures passées dans le gymnase le cadre rassurant et structurant nécessaire à son bien-être et à son éducation. Sur le terrain, dans les couloirs, discrets mais efficaces, les parents encore et les plus jeunes aussi, bénévoles, engagés à plein temps pour la réussite de l’organisation de cette rencontre sportive des enfants. Vincent HUMBERT comptait parmi l’un d’eux qui à tout juste 18 ans a récemment échangé son statut de joueur contre celui d’arbitre et me confiait son plaisir d’encadrer ses cadets.

A l’occasion d’une petite visite à la buvette où fourmillaient aussi les bénévoles que je tenais à saluer, j’ai eu le plaisir de discuter autour d’un café avec Patrice ECHINARD, Trésorier Général de l’UODL et Secrétaire de la section football. Il m’a longuement entretenu sur les politiques sportives, de la ville de Tassin comme du Conseil général du Rhône. Il est une évidence : les associations sont dépendantes des subventions des collectivités pour être en capacité d’assurer ce rassemblement sociétal au-travers des activités, qu’elles garantissent à des coûts accessibles, quelles soient sportives, culturelles ou sociales. Si nombre de familles bénéficient actuellement des prestations d’associations à un coût acceptable, la diminution des subventions, voire la suppression entraineront le remplacement du tissu associatif par un système marchand où le coût des cotisations sera multiplié par 3, privant de fait un pourcentage important de familles de ce lieu de convivialité et d’apprentissage civique et où les inégalités seront ancrées à jamais.

Grâce à l‘effort financier consenti par les collectivités, les associations font découvrir de manière éducative des activités qui s’inscrivent en complémentarité du système scolaire. En contribuant à l’épanouissement des jeunes, elles contribuent à la lutte contre la délinquance. Les pratiques associatives obligent les enfants comme les adultes à nouer des contacts avec d’autres différents de ceux qu’ils fréquentent à l’école, dans leur famille ou leur premier cercle et conduisent à un enrichissement personnel sur le plan des idées. Reste encore à aider les associations très contraintes par la professionnalisation exigée de ses bénévoles et à encourager les citoyens à consacrer un peu de leur temps au bénévolat. En ce sens, je suis sensible à l’institution d’un « capital temps individuel » utilisable tout au long de la vie, qu’il soit service civique, éducation populaire ou action citoyenne, comme il est proposé dans le pacte civique.

Mais nous savons tous que les inégalités d’accès à la pratique sportive persistent, inégalités sociales, de genre et physiques : 59 % des personnes appartenant au quart des ménages les moins aisés pratiquent un sport contre 82 % appartenant au quart des ménages les plus aisés. 41 % des femmes contre 56 % des hommes et seulement 1,2 % des personnes en situation de handicap. Le sport est au cœur du pacte éducatif que François HOLLANDE propose : jeunesse, bien-être, santé.

Notre candidat souhaite ainsi restaurer la légitimité́ du ministère des sports, au sein d’un grand pôle éducatif, pour réaliser trois ambitions essentielles : – Garantir à tous les jeunes la possibilité́ de pratiquer le sport dans une association ; – Agir pour la santé et le « mieux vivre ensemble » en permettant à tous de pratiquer le sport tout au long de la vie ; – Faire rayonner la France en soutenant l’excellence sportive. François HOLLANDE a annoncé dans son programme « Je garantirai pour tous les jeunes, valides ou non, la possibilité de pratiquer le sport dans un club ou une association. Je renforcerai la solidarité de l’économie du secteur professionnel vers le secteur amateur. Je m’appuierai sur le mouvement sportif pour organiser en France de grandes compétitions internationales. »

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage