Beaucoup d’entre vous ont entendu parler des maisons de santé, prônées comme solutions aux déserts médicaux. Ce sont des dispositifs où se regroupent des médecins libéraux qui proposent ainsi par leur pratique groupée et leurs échanges extrêmement riches une prise en charge privilégiée des patients tout en bénéficiant de conditions d’exercice meilleures. La politique de santé que je défends est un accès aux soins pour tous et une médecine qualitative et non quantitative, mais c’est aussi une médecine menant une politique rigoureuse des coûts qu’elle induit pour...