Le château de la Bussière, acheté par la municipalité en 1999 et laissé à l’abandon depuis la réfection de la toiture pour une mise hors d’eau, est en projet de réaménagement. En très mauvais état, ce joyau historique du 16ième siècle, même s’il n’est pas classé, nécessite que de gros travaux soient effectués, à la fois de remise en état, mais aussi de préservation des richesses intérieures, de la façade et du site. Ces travaux sont évalués à ce jour à 5 millions d’euros, investissement que la majorité municipale ne ...