Les droits des femmes et l’égalité ont certes largement avancé sous la double impulsion des mouvements féministes et de la gauche qui a su leur offrir un débouché législatif et politique. Cependant, l’inscription des droits dans les lois et dans la Constitution n’a pas permis une transformation suffisante de la société. Depuis 5 ans, ce sont des reculs auxquels nous assistons. Retraites, droit à l’avortement, petite enfance, précarité au travail, violences, éducation, parité politique : dans tous les domaines, force est de constater que notre société a encore un sérieux problème ...