Avez-vous lu dans l’édition locale du Progrès de samedi dernier, 19 mars , qu’Oullins voulait s’inspirer de l’idée de Villeurbanne pour ses commerces des Gratte ciel et se cherchait une identité attractive ? L’année dernière, c’est la traditionnelle braderie d’Oullins qui se toilettait avec une nouvelle communication et se renommait « les printanières » et « les automnales ». La communication, bien nécessaire, suffira-t-elle cependant à inverser les flux de bon nombre de consommateurs oullinois qui en 10mm peuvent se rendent au centre commercial de La Part Dieu et y trouver 267 boutiques ou changer ...