Nous ressentons comme jamais la criante injustice de voir l’indigence des uns grignoter sur l’aisance des autres. En cette période festive qu’enflamme la chaleur des rassemblements et des réconciliations, la crise installée depuis quelques années déjà nous rappelle que les richesses étincelantes  n’ont ni la profondeur ni la pérennité des relations humaines. Dans l’espoir que nous ouvrions tous le cadeau d’un peu plus d’humanité, je vous souhaite de très joyeuses fêtes de Noël.    ...