La confiance que placent les électrices et les électeurs dans leurs élu/es exige que les femmes et les hommes politiques accomplissent leur mission avec transparence et cohérence et n’égarent pas les habitants dans des tactiques politiciennes : celles-ci  échappent à l’intérêt général et soustraient les votes et décisions des élu/es à la compréhension collective. Voici quelques exemples de contradictions malheureuses : Remontons à 2014, année des dernières élections municipales : Un mois après, en avril, le maire d’Oullins décide une augmentation des impôts locaux de 8%, arguant que la seule part communale de ...