A la veille d’une quatrième élection qui place la gauche en tête du scrutin à Oullins (Régionales 2010, Cantonales 2011, Présidentielle 2012 et 1er tour Législatives 2012), la majorité municipale censure notre tribune libre dans le magazine municipal de juin et calomnie notre intervention au Conseil municipal, suivie de notre tribune libre du mois de mai. C’est faire injure à la clairvoyance des Oullinoises et des Oullinois, électrices et électeurs, que de penser que de telles méthodes malhonnêtes de diffusion d’une information manipulée par une majorité municipale déstabilisée puissent influencer ...