Nous devons voter les subventions versées par la ville aux associations, dont nous avons appris la semaine dernière en commission générale que vous aviez décidé de les baisser de 8% et d’ajouter à ces 8% une baisse supplémentaire de 5% pour la part des adhérents non oullinois. Que les choses soient claires : nous sommes en profond désaccord avec cette mesure qui trouve sa justification non pas dans la baisse des dotations de l’Etat –trop facile -, mais dans un manque d’anticipation par rapport à cette baisse et dans l’étranglement financier ...