sensibiliser nos jeunes à la culture, c’est leur permettre de se construire personnellement

Le Conservatoire de musique de Sainte Foy Lès Lyon offrait samedi 14 avril à 18h un concert européen gratuit : morceaux de musique classique alternaient avec des arrangements de musique de films.

Cette rencontre de musiciens, unis pour partager au cours d’inlassables répétitions le même engouement pour la musique et puisant dans cette passion artistique les ingrédients de leur construction personnelle, revêtait hier soir une dimension européenne . L’orchestre était pluriel : 20 jeunes Serbes, 36 Allemands et 30 jeunes Fidésiens avaient fait connaissance dès l’arrivée des groupes musicaux lundi soir et s’étaient côtoyés quelques jours. Ensemble, ne parlant peut-être pas la langue de l’autre, ils ont pourtant sauté les barrières de la communication difficile, aboli les préjugés de la méconnaissance et trouvé à l’unisson ce qui les rapprochait : ils ont appris ce que rencontre signifie, enrichissement et partage dont on sort différent, autrement.

50 ans de jumelage avec la Kreismusikschule de Limburg en Allemagne, 18 ans de coopération avec le Conservatoire de musique de Kraljevo en Serbie et leurs rencontres musicales annuelles hissent les objectifs du Conservatoire de musique de Sainte Foy Les Lyon au-delà d’un concert final réussi : ils construisent la route sur laquelle les jeunes musiciens âgés de 6 à 18 ans voyagent et qu’ils apprennent à poursuivre par une pratique instrumentale partagée, celle d’une Europe des peuples qui se rencontrent, se découvrent  et se comprennent, celle d’une Europe attentive et respectueuse des différences et des atouts qu’elle recèle.

Le concert, pour lequel ces jeunes Européens se sont investis toute la semaine, exprimait hier la rigueur de la pratique instrumentale, le respect de ses règles, l’intransigeance des répétitions, mais aussi et surtout la puissance d’une passion commune qui forge les personnalités et nourrit leur sensibilité.

Si je suis reconnaissante à toutes les écoles de musique et plus généralement d’art d’œuvrer dans ce sens, je déplore néanmoins que l’Education Nationale, rendue comptable de la dette et du déficit de notre pays, soit volée d’une partie de sa mission éducative, celle qui aide et accompagne les enfants et adolescents dans leur construction personnelle avant celle de leur avenir, celle qui ne se réduit pas à leur place dans l’économie, mais qui considère que chaque jeune doit d’abord se sentir lui-même un être harmonieusement accompli avant de se projeter dans l’avenir dont on attend qu’il soit un moteur de la société.

Il est temps de stopper cette désertification de l’Education de nos enfants et petits-enfants. Elue députée, je porterai avec François HOLLANDE cette conviction, la voix de l’éducation artistique affirmée dans nos écoles et de sa richesse pour le bien vivre et la sérénité de notre jeunesse.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage