rassemblement citoyen

Cette semaine nous a toutes et tous violentés par son inhumanité. Le massacre perpétré par un seul homme à Montauban et à Toulouse a plongé des familles dans la douleur, elle a aussi abimé notre vivre ensemble.

Il me tenait à cœur de participer à ma façon à la reconstruction de ce rassemblement dont nous avons tous besoin. C’est la raison pour laquelle j’ai renoncé en cette première moitié de semaine aux interventions publiques auxquelles je m’étais engagée ainsi qu’aux actions militantes que j’avais programmées. Comme vous, il m’importait de redonner du sens à la solidarité. Aussi ai-je décidé de consacrer mes apparitions publiques aux associations ou groupements dont l’œuvre au quotidien est engagée par l’accompagnement de personnes, qui vivent au sein de notre société tout en en étant exclues, pour notre vivre ensemble.

J’ai donc rendu visite lundi soir à « Alerte solidarités » à Irigny. Créée en 1998, l’association a dressé lundi soir lors de son assemblée générale un bilan inquiétant de la situation des familles de plus en plus nombreuses qu’elle aide financièrement sous forme de bons alimentaires, de factures acquittées ou d’équipement d’appareils ménagers, mais qu’elle accompagne aussi dans leur intégration en leur donnant des cours d’alphabétisation et aux enfants de soutien scolaire.

J’ai rejoint mardi soir « Antenne logements » qui tenait son assemblée générale à Sainte Foy lès Lyon et qui exprimait avec la même inquiétude les besoins grandissants des familles, confrontées à des problèmes financiers tout autant que de santé. Coordonnant les villes de Sainte Foy Lès Lyon, Francheville, Tassin la demi-lune et Lyon 5ème et 9ème, « Antenne logements » restaure dans deux locaux prêtés l’un par Habitat et Humanisme, l’autre par les sœurs du bon Pasteur, du mobilier qu’elle met ensuite à disposition des familles pour lesquelles elle a obtenu un relogement. Malgré l’investissement à temps plein de ses bénévoles, l’association fait un dur constat : la pénurie de logements sociaux est alarmante (il en manque 3400 sur les 4 communes) et les demandes, de plus en plus nombreuses, restent pour la plupart en attente. Le logement, rappelons-le, est le premier budget des familles en difficultés.

Ce même mardi le GEM  LAC’OLADE ouvrait grandes ses portes pour que s’engouffre dans son local situé à Oullins ce lien social si nécessaire à l’équilibre de tous et si fragile pourtant, dès lors que la place dans la cité est remise en question par l’isolement dont sont victimes celles et ceux qui n’accèdent plus au logement, sont privés d’emploi ou traversent des intempéries familiales ou psychiques. Je n’ai donc pas eu besoin de pousser la porte de Gem LAC’OLADE pour que l’un de ses adhérents, Raphaël, et Elodie Sack, la coordinatrice, me retracent le chemin qu’ils parcouraient.

« Vivre ensemble »,  tel était le sujet du débat organisé par le PLO dans le cadre de son 100ème anniversaire vendredi soir. Tel doit être le sens de notre politique, fut-elle de rigueur financière en pleine crise financière et économique, qui doit rassembler au lieu de diviser, accompagner au lieu de paupériser, exiger des efforts de solidarité au lieu d’encourager d’indécents revenus. Telle est l’espérance que nous apporte François HOLLANDE.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage