Profilmag : Notre tribune de mars 2019

Le grand débat a-t-il permis de parler de tout ?

Le 12 février dernier le « grand débat national », a été relayé sur la commune. Il s’est imposé dans une situation particulière où les Oullinois aussi sont harassés de taxes et d’impôts, subissent le retrait progressif de services publics, s’enfoncent dans des difficultés à se loger, à se déplacer, au prix de salaires, de retraites modestes.

Que les habitants expriment leur colère, puis avancent leurs propositions pour rétablir l’équité fiscale, dans une société qu’ils savent diverse mais souhaitent solidaire, inventent des mesures sociales à l’écologie, soufflent de nouvelles voies à la démocratie, recueille notre pleine adhésion. Le « grand débat » peut renouer le fil du dialogue avec nos concitoyens, offrir une issue positive à la crise.

Mais

Comment ne pas s’étonner de l’heure de ce grand débat, quand ont été prises en amont des décisions violentes : la réduction des emplois aidés qui condamnent certain.es à rester loin de l’emploi, impactent à Oullins aussi le fonctionnement de nos associations, la baisse de l’APL qui précarise  celles, ceux qui ne se logent plus à prix modéré dans notre commune… ?

Deux préalables que les organisateurs ont choisi de ne pas poser livrent ce débat à des écueils majeurs :

*Installé dans la précipitation, sans prérogatives claires ni méthode de travail, il présente un risque de se voir transformer en support de campagne du parti du gouvernement.

*Avec ses thématiques déjà circonscrites, il a interdit aux habitants de parler et leur a imposé des conclusions qui vont leur échapper. Illustration : Les ressources financières disponibles dans notre pays sont grandes, mais ne sont pas toutes sollicitées. Ainsi le grand débat a-t-il exclu de toute discussion l’imposition des placements financiers et de l’épargne, donc le rétablissement de l’ISF.

Comment comprendre encore pourquoi le gouvernement a totalement occulté la culture comme thème de ce grand débat, comme si ce dernier ne voulait pas lui reconnaître le pouvoir de vivre qu’elle donne à chacun.e ?

 

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage