Pose de la 1ère pierre au château de la Bussière

Le château de la Bussière, bâtiment à caractère historique à Oullins, va subir une totale transformation pour accueillir 12 logements aidés, un jardin et une salle municipaux.  Nous étions réunis jeudi 14 septembre autour des architectes (Atelier Valla et Chatelet), du Préfet et du directeur de la Semcoda pour la pose de la première pierre.

Construit au XVIème siècle, ce château offre de nombreux atouts remarquables, pour beaucoup ajoutés au fil du temps : escalier en colimaçon, cheminées intérieures, cour voûtée, tourelle que les architectes vont conserver dans le nouvel aménagement. Tour à tour hôpital, école, usine de luminaires, cet édifice acheté par la ville en 1999, va donc changer une fois encore de fonction. Douze familles ayant fait la demande d’un logement aidé pourront y habiter d’ici fin 2019 (un T3 au rez-de-chaussée, des T2 et T3 au 1er étage, un studio et un T3 au 2ème étage). Les travaux de rénovation du château et d’agencement des appartements seront financés par la SEMCODA , à laquelle la ville a accordé un bail emphytéotique sur 50 ans. La ville d’Oullins garde à son budget de dépenses l’aménagement du jardin ouvert au public et d’une salle municipale au rez-de-chaussée.

Nous avions approuvé la délibération du Conseil municipal qui proposait la création de 12 logements aidés dans le château de la Bussière et le bail emphytéotique à la Semcoda. Nous aurions privilégié une fonction associative à cette rénovation, considérant que cet édifice patrimonial devait être ouvert à tous les Oullinois et que la commune était en manque d’un pôle associatif. Les difficultés financières rencontrées par une majorité de familles pour se loger (65 000 demandes de logements aidés par an sur la métropole de Lyon) nous ont convaincus que la rénovation du château en logements était quoi qu’il en soit bienvenue (la politique du logement conduite par le maire place notre commune à un taux de tout juste  18% de logements sociaux).

Il n’y a en revanche rien d’intergénérationnel à cette résidence : évoquer sa proximité avec le pôle petite enfance de la Bussière relève d’une opération de marketing.  A cela s’ajoute la situation en étage de 11 appartements sur 12 qui ne répond en rien aux critères qu’exige l’intergénérationnel. Nous espérons beaucoup dans l’aménagement de la ZAC de la Saulaie pour que soit développé ce concept de vie. 

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage