Où en serions-nous sans l’indignation de quelques-uns ?

Fondation Abbé Pierre

 Automne 2012 : Plus de 8 millions de personnes sur le sol français vivent en-dessous du seuil de pauvreté, dont plus de 2 millions d’enfants !

2012 : Irigny, commune de notre circonscription, a fêté au printemps les 100 ans de la naissance de l’un de ses enfants, Henri GOUES, plus connu sous le nom de l’ABBE PIERRE. Son appel durant l’hiver 1954 à « l’insurrection de la bonté » en faveur des sans logis secoue notre passivité indifférente : 12 000 logements d’urgence vont alors être construits. 50 ans après pourtant, en 2004, les sans logis sont devenus sans abri : la précarité s’installe sous une absence de toit et l’abbé Pierre s’indigne à nouveau : il dénonce dans son « manifeste contre la pauvreté » les 5 millions d’exclus dont 1 million d’enfants

2004 – 2012 : 8 ans se sont écoulés. Quel calcul sinistre faisons-nous ? 3 millions de personnes en plus ont sombré dans la pauvreté, 1 million d’enfants en plus ont été entrainés dans ce gouffre d’injustice !

2012 : De ce séisme qui fissure notre société, coupée en deux, d’un côté de la faille les « privilégiés » qui se logent, mangent, travaillent et se cultivent, de l’autre côté les « démunis » qui dorment dans la rue, jeûnent quotidiennement et mènent une vie indigne, surgissent des indignations comme celle de Stéphane HESSEL et des actions. Mercredi 17 octobre, Journée Mondiale du Refus de la Misère, a été inauguré le premier restaurant social de la Fondation Abbé Pierre (à Metz, en Alsace  Lorraine), où la dignité à laquelle nous n’aurions jamais du renoncer est en quelque sorte retrouvée.

Pour  en savoir plus :

http://www.fondation-abbe-pierre.fr

 

 

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage