Mon intervention au Conseil municipal du 26 novembre 2012 au sujet de la subvention exceptionnelle à l’association « Management Centre ville Oullins »

 

Cette délibération soumet au vote du Conseil Municipal une subvention exceptionnelle à l’association « Management Centre-ville Oullins », subvention couvrant la prestation externe d’organisation de la braderie.

Contre toute attente, la braderie d’automne a eu lieu. Vous nous aviez pourtant affirmé, Mr le maire,  qu’elle serait suspendue, lorsque vous aviez annoncé les travaux de la Grande rue. Le vent a tourné : vous avez changé d’avis. Pour quelles raisons ?

D’une part, les emplacements réservés habituellement aux commerçants présents à la braderie étaient cet automne  défoncés.  Assurer la sécurité des visiteurs était d’autre part une responsabilité que nulle autre municipalité n’aurait eu l’inconscience  de prendre. Les accidents provoqués par les nids de poule et les trous dans la chaussée ainsi que le difficile accès des secours en cette période de travaux constituaient un risque qu’il aurait été prudent de ne pas faire courir  au public. Vous avez passé outre et maintenu la braderie contre vents et marées !

Lors de la commission générale, à notre question sur la justification d’une subvention supplémentaire à l’association « Management centre ville Oullins », vous avez argumenté par la perte de chiffres d’affaires, occasionnée par la difficulté d’utiliser toute la Grande rue. Vous écrivez à l’inverse dans la délibération que le bilan de la braderie d’automne sur le plan du résultat financier a été particulièrement satisfaisant.

Difficile de s’y retrouver dans cette cacophonie : il est attendu que le chiffre d’affaires sera en baisse à cause des travaux, raison qui aurait du  être suffisante pour renoncer à la braderie en plus de celle majeure de la sécurité. Il est constaté après coup que le chiffre d’affaires est particulièrement satisfaisant et que les travaux n’ont finalement représenté aucune gêne pour les visiteurs.

Difficile de s’y retrouver donc et ces doubles discours nous plongent dans un trou noir, non pas celui dont il est beaucoup question dans les rangs de l’UMP, mais le trou de l’incompréhension et du manque de transparence.

En revanche, notre position vis-à-vis du commerce est claire : nous nous réjouissons que les commerçants aient enregistré un chiffre d’affaires satisfaisant et nous les encourageons également à s’organiser dans l’association dans laquelle ils se sont regroupés pour développer l’événementiel et amplifier la dynamisation de leur activité qui repose sur les besoins, mais aussi les dépenses des ménages alors que ces derniers subissent depuis 2007 une grave récession budgétaire et n’ont pas d’autre choix que de se priver.

A ce sujet, nous réitérons notre demande que l’opposition soit membre d’un des trois collèges qui constituent l’association. Le 7ème pôle commercial de l’agglomération lyonnaise étant Oullins et ses commerces, l’arrivée du métro l’année prochaine que nous avons porté depuis 2001 avec le Grand Lyon pour réduire la part voiture dans les transports et faciliter les déplacements de nos concitoyens, va, nous l’espérons, contribuer à la relance de notre commerce oullinois et renforcer sa place dans l’agglomération. Dépasser le sectarisme de vos méthodes et associer comme nous vous l’avions demandé un représentant de l’opposition en lui accordant une place dans le collège des institutions de l’association « Management Centre ville Oullins » nous aurait permis d’être force de propositions et de contribuer par notre éclairage à la dynamisation du commerce au lieu d’être toujours mis devant le fait accompli, souvent contraire à ce que vous aviez annoncé.

Enfin, cette délibération est l’occasion de vous  rappeler une autre de nos demandes, restée sans réponse à ce jour, demande que nous avions légitimement déposée et à laquelle vous devriez légalement répondre : nous n’avons toujours pas reçu le bilan de l’UCAO, association aujourd’hui dissoute, remplacée par « Management », présidée par Mr Desgranges, mais qui percevait également une subvention de la ville.  Pour quelle raison obscure ce bilan ne nous est-il toujours pas transmis ?  Pourrions-nous enfin en disposer ?

 

Seuls le manque de transparence que vous entretenez et l’absence de bilan que tout élu/e est en droit d’obtenir avant de pouvoir voter une délibération motivent notre abstention sur cette délibération.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage