Mon intervention au conseil municipal du 20 décembre 2012 :

la création de la « bourse initiatives jeunes » et celle du « concours des talents d’or »

Nous nous exprimons donc comme convenu sur les deux délibérations impliquant les jeunes, lesquelles leur reconnaissent des compétences, les encouragent dans leur engagement citoyen et les récompensent.

Nous accueillons avec un réel plaisir la création d’une bourse d’initiatives jeunes, grâce à laquelle les jeunes pourront mettre en œuvre leur projet qu’ils auront réfléchi, individuellement ou collectivement.

Nous sommes totalement acquis à la création d’une bourse et à celle du concours des talents d’or. Nous l’avions nous-mêmes présentée aux Oullinois, sous une autre dénomination, dans notre programme municipal en 2008, déplorant que les jeunes ne soient pas assez accompagnés et valorisés par les générations qui les précèdent.

Cette initiative municipale dont nous délibérons ce soir remporte donc notre adhésion, mais sa création tardive nous contrarie en revanche. Que les jeunes aient besoin d’encouragements et de coups de pouce financiers pour mener à terme leurs projets, que l’accompagnement des jeunes relève de la responsabilité de leurs aînés n’auraient pas du attendre la veille des prochaines municipales de 2014. Ce dispositif qui remporte sans aucun doute la faveur des Oullinois et qui somme toute est peu onéreux dans le budget municipal aurait du être crée dès 2008. Lorsque l’on est convaincu qu’une initiative est bonne et qu’en plus on n’endette pas la ville pour la mettre en place et lui assurer une longévité, pourquoi s’en priver pendant 5 ans et risquer qu’elle ne vive sous cette forme qu’une année ?

Nous savions tous, bien avant la crise, combien les jeunes sont en manque de moyens financiers pour conduire leurs projets de citoyenneté. J’en connais personnellement qui se sont adressés à vous il y a plusieurs années pour solliciter une petite aide municipale et assurer la réussite de leur projet et qui se sont malheureusement heurtés à une fin de non recevoir, argumentée qu’ils n’étaient pas constitués en association. Ces mêmes jeunes citoyens ont alors exposé leur projet à leur proviseur qui a su leur trouver des subsides pour les encourager et les soutenir.

Il est heureux aujourd’hui que votre conscience ait fait un bout de chemin dans la reconnaissance des jeunes, de leur volonté et des compétences qu’ils déploient et approfondissent en menant des projets que la ville saura dorénavant accompagner.

Cependant, votre propre mise en œuvre de ce dispositif de bourse initiatives jeunes ainsi que celle du concours des talents d’or pose question et c’est à se demander si vous n’auriez pas du la confier à des jeunes dans le cadre d’un projet citoyen. Ils vous auraient ainsi évité l’écueil de la précipitation qui nourrit quelques questionnements sur la  méthode !

Vous indiquez qu’un comité de pilotage appréciera la recevabilité de la demande d’aide financière sans pour autant préciser la qualité des membres qui le constitueront. Cet élément est pourtant d’importance.

La bourse initiatives jeunes décernée par la ville d’Oullins est ouverte dans le cas d’un projet de groupe pour moitié à des participants non domiciliés sur notre commune. Ce que l’on peut comprendre pour des scolaires au moins scolarisés si ce n’est domiciliés sur la ville est pour le moins surprenant s’agissant de jeunes étudiants ou travailleurs.

Vous constituez un jury chargé de sélectionner le lauréat du concours des talents d’or dont contrairement à l’esprit citoyen que vous souhaitez encourager chez les jeunes vous excluez l’opposition.

Si votre décision d’y intégrer des présidents d’associations qui se relaieront tous les ans, assurant une présence tournante, nous paraît intéressante, nous émettons beaucoup de doutes sur l’entrée à vie dans le jury d’un chef d’établissement, alors qu’il serait non seulement souhaitable, mais équitable, transparent, impartial t et citoyen de donner à tour de rôle toute sa place à chacun des chefs d’établissements de notre commune, que les lycées  soient publics ou privés, généraux ou professionnels.

Voilà, Mr le maire, quelques remarques qu’ont pu susciter dans notre groupe politique  ces deux délibérations qui nous donnent l’impression d’avoir été rédigées à la hâte, sans expertise, ce que nous trouvons dommageable.

Nous espérons que vous saurez considérer la justesse de nos remarques. Parce que les jeunes sont au cœur de ce dispositif, qu’ils ont aujourd’hui plus que jamais besoin de cette valorisation que vous leur promettez, que nous  avions cette même intention de créer un prix d’encouragement pour eux, fidèles à notre engagement de 2008, nous voterons pour ces deux délibérations.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage