Mon intervention au conseil municipal du 14 février 2013 : refonder l’école et modifier les rythmes scolaires

Nous votons ce soir l’attribution de crédits scolaires pour 2013/2014, nécessaires à l’achat de manuels et d’albums scolaires, en partie grâce auxquels nos enfants apprennent des savoirs fondamentaux, mais découvrent aussi d’autres champs qui vont les accompagner dans leur développement.

Nous manifestons ce soir notre étonnement que cette délibération scolaire nous mentionne sèchement ce que les manuels scolaires vont coûter l’année prochaine et qu’elle n’en appelle pas d’autres sur la mise en place dans notre commune d’une réforme aussi fondamentale que celle des rythmes scolaires,  à défaut de délibération, que vous ne dressiez pas à notre assemblée municipale le bilan de votre concertation.

L’école de la République a toujours eu pour ambition l’égalité d’apprentissage  scolaire pour tous les enfants et nombreux sont les adultes d’aujourd’hui qui témoignent du succès de cette mission.

Pourtant aujourd’hui, l’école ne réussit plus aussi bien à transformer les inégalités sociales en égalités scolaires et les enfants y sont de plus en plus nombreux en difficultés. C’est pourquoi le gouvernement veut refonder l’école et la recentrer sur les enfants. L’organisation du temps scolaire est, nous le savons à Oullins comme partout ailleurs en France, le plus mauvais d’Europe : 144 jours d’école par an en France quand les autres pays de l’OCDE en comptent en moyenne 187, six heures d’enseignement par jour en France quand les autres pays en comptent 4 ou 5, 4 jours de classe par semaine en France quand la plupart des écoliers européens vont 5 jours pleins à l’école.

Ce constat a été unanimement partagé par les parents, les syndicats d’enseignants, les communes, signataires de l’appel de Bobigny , et le gouvernement reconnaît avec eux la nécessité impérieuse de modifier les rythmes scolaires et de mieux articuler les apprentissages scolaires, les apprentissages non scolaires et les ressources du territoire. Des changements sont attendus à Oullins comme ailleurs : dans le quotidien des familles, c’est certain, dans l’organisation du travail des enseignants, assurément, mais aussi pour les services de la commune qui vont réfléchir et mettre en place une nouvelle organisation du temps scolaire.

Mais ces changements, rappelons le, permettront de mieux répartir les heures de cours sur la semaine, d’alléger la journée de classe, de programmer les enseignements à des moments où les enfants sont le plus réceptifs, mais aussi d’assurer un bien meilleur équilibre du temps scolaire et du temps périscolaire et de favoriser les activités sportives, culturelles et artistiques. En résumé,  ils amélioreront les apprentissages de tous les enfants et ils rétabliront l’égalité de tous, l’école retrouvera sa mission et c’est à son sujet que Mr Vincent Peillon, Ministre de l’Education, vous a écrit, Mr le Maire, le 24 janvier dernier.

Nous avons lu dans la presse locale la veille, le 23 janvier, une déclaration de Mme Chaland, votre Adjointe aux affaires scolaires, chiffrant en gros titre les 300 000€ par an que coûtera cette réforme à la commune et fixant au 15 février, demain, la prise de décision définitive pour le démarrage en 2013 ou en 2014 des nouveaux rythmes scolaires à Oullins.

Nous aurions attendu dans l’intérêt des enfants, un gros titre sur le projet éducatif territorial où votre majorité aurait pu faire la démonstration aux Oullinois qu’elle mobilisait toutes les ressources éducatives du territoire pour offrir à chaque enfant, celui qui court d’activité en activité le mercredi et celui qui ne le peut pas, un nouveau parcours qualitatif et structurant.

Nous aurions attendu aussi pour la juste information des Oullinois un gros titre sur la dotation de la commune par l’Etat de 50€ par élève de la commune pour vous aider à mettre en place cette nouvelle organisation des activités périscolaires.

Nous aurions attendu encore pour plus de clarté un gros titre sur la concertation engagée par le gouvernement dès l’été passé et sur la construction du dialogue, enfin sur la date du 31 mars, à laquelle vous devez faire connaître votre décision éventuelle de report à 2014.

Mr le Minsitre vous l’a écrit, Mr le maire, le succès de cette réforme des rythmes éducatifs repose en grande partie sur la qualité du dialogue qui sera noué par les acteurs locaux au niveau territorial,  parce qu’il est insupportable que l’école ne remplisse pas complètement sa mission cet entretienne les inégalités entre les enfants, comme il est intolérable de faire peser sur les enfants un rythme scolaire qui ne les conduit pas tous à l’épanouissement, mais à l’échec..

Nos questions, puisque l’ordre du jour du Conseil municipal, ne s’y substitue pas, sont donc de savoir autrement que par voie de presse :

1-      Si vous avez décidé de mettre en place la réforme à la rentrée 2013 ou si vous envisagez le report à 2014.

2-      Si votre concertation avec les parents, enseignants, concertation que nous saluons comme une grande première dans vos pratiques, a abouti à allonger la pause méridienne ou à privilégier les enseignements scolaires sur le matin et les activités périscolaires en fin d’après-midi jusqu’à 16h30.

3-      Si vous avez fait le choix de la qualité des activités périscolaires et donc si vous construisez un projet éducatif territorial, en prenant le temps d’une concertation réelle avec les enseignants et les associations pour impulser une dynamique innovante.

4-      Enfin si votre intention est tout simplement d’imposer votre propre rythme à cette réforme

5-      En vous rappelant que ce qui est en jeu, c’est notre capacité à Oullins, la capacité dans notre pays, d’assurer à tous ses enfants un accès égal aux savoirs, préalables pour qu’ils se construisent un équilibre et apprennent à faire des choix, personnels, citoyens, professionnels.

Vincent Peillon, a répondu à une question du député Michel Terrot sur la réforme des rythmes scolaires, lors de la séance de questions au Gouvernement à l’Assemblée nationale, le 13 février 2013 :

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage