L’UMP serait-elle devenue l’Union à moitié partagée ?

Mauvaise pioche pour le maire sénateur d’Oullins, F.N. Buffet. François Fillon, venu compter ses soutiens dans notre ville le 26 octobre dernier, ne fera pas la une du magazine municipal « Profil » et le paon ne fera pas la roue non plus, celle qu’il nous avait réservée avec De Villepin, Azouz Begag, Fadela Amara ou encore Nora Bera.

Les adhérents UMP du Rhône ont accordé une majorité à J.F. Copé, précipitant les adeptes de l’autre candidat malheureux à la présidence de l’UMP dans une opposition interne, de toute évidence désastreuse.

Michel Terrot, député UMP de la 12ème circonscription du Rhône, entiché lui aussi de Fillon, se trouve à ce jour orphelin au même titre que Mr Buffet, tandis que l’UMP par la victoire certes contestée et contestable de Copé plonge dans le trou noir, celui de la droitisation où ses idées s’enlacent sans complexe avec l’idéologie du Front National. C’est donc un abîme de xénophobie et de régression économique et sociale qui menace les Français avec cette élection tarte à la crème du président de l’UMP.

Est-ce à dire que Messieurs Terrot et Buffet ont mangé leur « pain au chocolat » plutôt que leur pain blanc ? Ces deux soutiens locaux de Fillon, minoritaires dans le Rhône, vont devoir nous expliquer avec clarté comment ils ont pu agglomérer le FN et leur liste municipale de 2001, puis 2008 et prétendre tenir éloignées ses idées pour désigner le président de leur parti.

N’y aurait-il pas dans cette volte face de nos deux parlementaires UMP locaux un piège tendu aux électeurs ?

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage