Les primaires, une vague déferlante de démocratie

Un fort élan de mobilisation citoyenne s’est fait jour dans notre pays dont on disait qu’il était las de la politique. Votées à très forte majorité par les adhérents PS dans le cadre du projet socialiste et de la rénovation du parti, les primaires auront mobilisé deux ans d’étude de faisabilité, de planification et d’organisation méticuleuses pour rejaillir sur la population de sensibilité de gauche qui s’est non seulement déplacée massivement pour exprimer le choix d’un candidat parmi six, mais s’est également investie pour faire campagne sur le terrain et tenir les bureaux de vote aux côtés des adhérents.

Cette initiative innovante de large ouverture a réinventé une forme de démocratie et le parti socialiste peut être fier d’avoir le premier partagé ce nouveau droit avec des électeurs non encartés qui ont le 9 et 16 octobre dernier saisi cette chance de pouvoir s’exprimer en étant entendus.

Cette adhésion populaire aux primaires socialistes traduit le besoin de nombreux Français de jouer un rôle en politique et de peser par leurs voix sur l’avenir qu’ils souhaitent construire pour leurs enfants. Elle révèle également la diversité des rapports à la politique, faisant cohabiter le militantisme pérenne avec l’envie de s’impliquer sur une plus courte durée, à un moment donné.

Les primaires citoyennes ouvertes, qu’ont initiées le parti socialiste et le parti radical de gauche, portaient en elles le rassemblement : elles ont été inspirées par Ségolène Royal lorsqu’elle a propagé la démocratie participative, elles ont été étudiées et préparées par A. Montebourg, en collaboration avec le Think tank Terra nova et son directeur Olivier Ferrand, elles ont été soumises au vote des adhérents et mises en œuvre par Martine Aubry et ont été remportées très largement par François Hollande.

Il faut en retenir leur succès, près de 9% de la population y ont participé, l’élection incontestée de François HOLLANDE désigné à plus de 56%, mais il faut laisser déferler plus loin, plus haut cette vague qui a porté des millions de sympathisants et d’adhérents à arpenter les marchés et à sonner aux portes pour convaincre et inviter les citoyens à choisir celui qui enfin les rassemble.

Orchestrée par une équipe nationale, cette organisation irréprochable s’est démultipliée dans les fédérations et les sections locales. Le vent nouveau de ces primaires est pour la droite un ouragan, car les électeurs de gauche, voire du centre, voire encore les abstentionnistes exaspérés des intolérables inégalités et les convaincus du « trop, c’est trop » se sont organisés en bataillons : ils ont été recrutés volontaires, formés aux techniques du porte à porte, ont inventé de nouveaux modes de distribution, se sont mêlés aux adhérents militants de longue date et ont marché ensemble vers la victoire généreuse que François Hollande et le parti socialiste connaissent aujourd’hui.

Oullins a respiré cette dynamique et si les bureaux de vote dimanche dernier bouillonnaient de convivialité, ils rassemblaient toutes celles et ceux qui ont contribué localement par leur engagement et leur action permanente de sensibilisation au succès des primaires, à la réussite de la procédure elle-même,  mais ils rassemblaient aussi toutes celles et ceux qui avaient retrouvé l’espoir de changer l’avenir de la France et celui d’Oullins et qui récusent l’avenir que nous détruit le gouvernement comme celui que démolit la politique municipale. Pour avoir tant subi les divisions au cours de ces quatre dernières années, les citoyens ont redécouvert grâce aux primaires le mot Ensemble.

1 Comment to “Les primaires, une vague déferlante de démocratie”

  1. martin dit :

    Quel engagement !! Félicitation à toute l’équipe du Partie Socialiste d’Oullins pour leur dynamisme dans l’organisation de ces primaires !!

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage