Le quartier de La Saulaie en politique de la Ville : Intervention de Joëlle Sechaud au CM du 29 mars

1514 quartiers sont identifiés prioritaires en France : ils représentent 4,8 millions habitants

Le quartier de La saulaie est aux côtés de 1513 autres quartiers ciblé par cette géographie prioritaire, car identifié comme un territoire qui cumule beaucoup de difficultés. Un seul critère national préside à l’identification des quartiers en politique de la ville : la concentration de personnes à bas revenus, c’est-à-dire la concentration de populations ayant des ressources inférieures à 60 % d’un revenu médian de référence. Localement, on tient compte du revenu fiscal médian de chaque agglomération afin d’identifier précisément les zones urbaines qui décrochent au sein d’un territoire donné.

Quelles sont les missions de la politique de la ville ?

Elle vise à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants.

On peut se demander comment et avec quels acteurs ? Car des politiques publiques existent déjà menées aussi bien dans l’Education le logement, l’action sociale.

En fait les acteurs mobilisés par la politique de la ville sont à la fois des associations, des bailleurs sociaux, des organismes publics et ses domaines d’intervention sont l’Education, le développement social et culturel, la revitalisation économique, l’emploi, le renouvellement urbain, l’amélioration du cadre de vie, la sécurité, la citoyenneté et la prévention de la délinquance, mais aussi de la santé…

Un contrat de ville a été signé entre la commune d’Oullins, l’Etat et la Métropole de Lyon car la politique menée ne doit pas être la même pour tous les quartiers, mais doit être adaptée au territoire. Il est essentiel de rappeler aussi que l’ensemble des acteurs de la société civile, en particulier les associations et les habitants des quartiers prioritaires, sont parties prenantes de la démarche contractuelle à chacune de ses étapes.

Pour La saulaie comme pour tous les quartiers prioritaires de la politique de la ville a été inscrit un nouveau principe dans la Loi de 2014, loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, celui de la co-construction de la politique de la ville avec les habitants.

Le Président Hollande a  voulu que soient créés des conseils citoyens qui par la voix des habitants membres sont amenés à travailler avec l’Etat, la collectivité et les associations et à définir avec eux les actions nécessaires au territoire et aux habitants justement.

Ce rappel me semble important pour comprendre les objectifs des 20 actions programmées à Oullins cette année, parmi lesquelles 15 sont reconduites depuis plusieurs années et 5 sont nouvelles.

Je vous avais interpellé l’année dernière sur le rapport 2015 de l’Observatoire national de la politique de la ville car il livrait des analyses essentielles sur lesquelles s’appuyer pour construire des actions : Je ne vais pas les répéter, mais il fallait comprendre dans cette analyse que les actions nouvelles à engager devaient cibler prioritairement les jeunes et les femmes.

Je me suis intéressée au rapport 2016, que chacune et chacun peut lire et sur lequel les acteurs devraient s’appuyer pour conforter ou renouveler leurs actions. Ce dernier rapport est notamment très éloquent sur l’état de santé de santé des résidents des quartiers prioritaires et leur recours aux soins libéraux : On y apprend que les habitants concernés ont 2 fois plus de risques de décéder avant 75 ans et que des indicateurs défavorables de santé s’observent déjà chez les collégiens de 6ème.( l’alimentation + pratique d’une activité, surpoids et obésité, accès à une correction visuelle ou encore brossage des dents), que l’offre en professionnels de santé libéraux est en déficit par rapport aux quartiers non prioritaires.

Autre analyse particulièrement intéressante pour mobiliser une action nouvelle : La pratique sportive licenciée est deux fois moins représentée. Il n’y a que 3,8% de licences localisées dans un quartier PV. Parmi elles la pratique du football est la plus représentée au détriment d’autres sports, en particulier du tennis.

Autre point crucial tant il nous parle à Oullins : La mobilité dans le parc social des quartiers prioritaires. Le parc locatif social se concentre fortement dans les Quartiers prioritaires de la politique de la ville. C’est absolument notre cas à Oullins. Ces quartiers abritent 8% des habitants de France métropolitaine mais  concentrent 30% des logements sociaux.  Autre élément qui résonne à Oullins : Les locataires du parc social restent plus longtemps dans leur logement du fait de la difficulté qu’ils ont à trouver un autre logement, d’autant que les logements sociaux sont plus souvent de grande taille.

Enfin je terminerai par l’état des lieux des activités commerciales et artisanales qui tout en étant national résonne particulièrement oullinois : L’offre des commerces et services est résolument tournée vers la proximité, mais ils connaissent des difficultés liées à leur environnement (accessibilité  réduite, localisation hors flux, signalétique insuffisante, sentiment d’insécurité) ; Que préconise le rapport ? Le besoin d’intervention importante pour conforter le tissu commercial et qu’un soutien public optimise leur  fonctionnement et que les collectivités prennent en charge la valorisation du bâti et des abords. A La Saulaie, les commerces s’éteignent à petit feu, les uns après les autres sans main secourable: ni celle d’Oullins centre-ville, qui pourrait les aider en contrepartie d’une adhésion à titre gratuit, ni de la collectivité. Pourtant des politiques exemplaires menées ailleurs nous montrent comment une collectivité peut soutenir et accompagner des commerces, notamment solidaires.

Nous voterons bien évidemment pour la programmation 2018, mais nous regrettons que les problématiques mises en évidence par l’Observatoire ne trouvent pas plus d’écho auprès de la ville. Certes les actions renouvelées le sont sur la base de résultats obtenus par rapport aux indicateurs formulés, mais les actions programmées pourraient pour certaines être plus finement adaptées aux problématiques que soulèvent ces analyses.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage