LE PLAN LOCAL D’URBANISME – HABITAT : mon intervention au Conseil municipal du 19 septembre dernier.

 

Le Plan Local d’Urbanisme, vous l’avez souligné, est désormais indissociable de l’habitat. Les orientations données pour les 15 ans à venir au sein de notre agglomération prennent donc en compte les habitants et il appartient aux élus de ne plus envisager séparément le développement économique de l’agglomération et la qualité de vie des personnes qui non seulement y travaillent, mais l’habitent également. Cette association ouvre de nouvelles perspectives et nous amènent à penser différemment notre rapport humain à l’agglomération. Nous voyons dans cet élargissement du PLU au PLU H un nouveau regard à porter sur le dynamisme d’une agglomération qui n’est plus restreint à ses activités industrielles ou tertiaires, mais considère et fait en sorte d’accueillir tous les habitants, leur offre un potentiel d’emplois tout en leur assurant le logement en son sein, ce qui suppose que les déplacements domicile travail soient réduits et facilités, et un cadre de vie agréable élargi à tout le territoire.

L’évolution mise en mouvement récemment durant les dix dernières années dans le Grand Lyon va incontestablement déjà dans ce sens. Le territoire est devenu un espace où de nombreuses entreprises s’installent et créent de l’emploi, qui du coup fidélisent les habitants, leur permettent des reconversions et en attirent de nouveaux, qui eux-mêmes du fait de l’extension , du renforcement et de la diversification des moyens de transport en commun qui brisent les barrières entre les communes et du fait des aménagements en plein cœur de ville comme en dehors rendus accessibles pour tous s’approprient l’agglomération.

La révision du PLU-H dont nous débattons ce soir s’articule autour de 4 grands défis et chaque commune va contribuer par les orientations qu’elle prendra à les relever. A l’échelle de la métropole, l’économie, mais aussi l’habitat, l’environnement et les déplacements dans l’agglomération nous interrogent durablement. Il s’agit donc de concilier le développement démographique dans notre agglo avec son attractivité économique et la qualité de vie des habitants, mais il s’agit aussi de simplifier le quotidien des gens en limitant leurs besoins de déplacements et en les répartissant mieux.

A l’échelle d’Oullins, ces 4 enjeux nous percutent car notre ville sera un maillon fort dans la métropole et de notre projet pour la ville et ses habitants, de la cohérence de ce projet avec les besoins au quotidien de la population  dépendra sa bonne intégration ou non dans la métropole.

D’ores et déjà, au regard de ces 4 grands défis qui nous sont proposés, les constats que nous pouvons faire sont éloquents : Oullins n’est pas un bassin suffisant d’emplois et les Oullinois sont très minoritaires à travailler sur la commune. Notre contribution à la dynamique économique de l’agglomération se jouera donc dans les prochaines années avec l’implantation possible de nouvelles entreprises sur le site des anciennes friches SNCF et le Sytral qui nous offre l’arrivée du métro  dans notre commune va nous apporter un soutien considérable pour relever ce défi. Mais le dynamisme économique se joue aussi dans nos quartiers, par le soutien à nos commerces de proximité qui ont malheureusement beaucoup souffert durant ces dernières années et certains n’ont pas mesuré l’importance tant en termes d’activité que de lien et de réduction des déplacements.

Oullins est en revanche incontestablement une ville d’habitation. Constatons cependant que l’habitat y est ancien (près de 80% des maisons ont été construites avant les années 1980, près de 66% en ce qui concerne les appartements), ce qui signifie que vivre à Oullins n’est pas et ne sera pas forcément attractif pour les nouveaux arrivants qui attendent que leurs habitations soient économes en énergie et ne mobilisent pas toutes leurs ressources. Considérer que les nouveaux habitants n’ont qu’à intégrer les logements neufs serait mettre un frein à un potentiel de développement de la ville et porterait un coup supplémentaire à la mixité de la population, laquelle  population oullinoise actuelle, on le constate aussi, se compose pour près de 35% de familles avec enfants et plus de 20% de personnes âgées, ce qui signifie que nous avons devant nous un défi de solidarité à relever. Pour pouvoir accueillir des familles comme des personnes âgées, nous devons veiller à leur proposer des logements à des prix abordables et les services afférant. L’habitat, on le voit, est un élément essentiel pour notre ville si nous  voulons qu’elle puisse jouer un rôle tout aussi essentiel aussi dans la métropole. De la rénovation des logements pour la plupart anciens pour les rendre économes en énergie à la construction de nouveaux logements à des prix abordables pour pouvoir grossir et diversifier notre population, l’enjeu est énorme et nous le savons, le foncier réduit.

Le métro, comme je le disais précédemment, va être un booster des déplacements et si les Oullinois pourront atteindre le centre de Lyon comme les communes périphériques en peu de temps, l’inverse est également vrai. La ville si elle veut être attractive et que le va et vient s’opère ne pourra plus s’asphyxier sous l’affluence des automobiles, la surface devant être rendue aux transports en commun, aux vélos et aux piétons. Aux élus responsables de considérer la situation et de ne pas se réfugier derrière des postures politiciennes pour tracer l’avenir d’oullins et dire lucidement que l’Anneau des sciences y contribuera, que sans lui Oullins sera le moribond du dynamisme qui sera alors réservé aux autres communes.

Et c’est en partie ainsi, en envisageant et en développant des déplacements autrement, ce que malheureusement n’illustre pas à ce jour votre aménagement de la Grand rue, mais aussi grâce à notre réserve naturelle, si nous savons la restituer et l’aménager pour la population, grâce à la reconquête des berges du rhône lorsque l’autoroute sera déclassées, grâce à tous les services de proximité nécessaires que nous ferons en sorte d’améliorer la qualité de vie de tous.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage