L’alternance en Allemagne : le SPD peut gagner en 2013

P. Steinbrück et A. Merkel

On se souvient qu’en 2011 le Parti Social Démocrate allemand (SPD) et le Parti Socialiste français (PS) avaient signé une déclaration commune pour plus de solidarité et de courage dans la crise et soutenant ensemble un gouvernement économique européen.

http://www.parti-socialiste.fr/static/11690/retrouvez-l039integralite-du-point-presse-commun-psspd-129670.pdf

Après la désignation de François Hollande aux primaires citoyennes, puis son élection à la présidence de la France, côté allemand le candidat SPD qui présentera une alternative à la chancelière allemande A. Merkel aux élections de septembre 2013 vient d’être désigné lors du Congrès du parti social démocrate à Hannovre : PEER STEINBRÜCK, ancien ministre des finances dans la grande coalition, a en effet obtenu 93,45% des suffrages internes.

Que faut-il attendre d’un prochain gouvernement social démocrate en Allemagne ?

La fin de l’ère Merkel et l’avènement d’une coalition rouge (rose à la française) verte rapprocheraient la politique de justice sociale française menée par F. Hollande en France d’un nouvel équilibre social allemand. Steinbrück a déjà annoncé s’il est élu chancelier fédéral  la nomination d’une ministre à l’égalité hommes femmes. Dirigée au sein d’une coalition par le SPD et les Verts, l’Allemagne se doterait d’un salaire minimum de 8,50€/heure, elle mettrait un terme au système de santé à 2 vitesses et légifèrerait pour une représentation des femmes dans les entreprises. La juste mesure grâce à ce nouveau gouvernement serait l’équilibre entre la force économique qui intégrerait la transition énergétique et la dignité de l’être humain.

Les élections  dans le Land de Basse Saxe (Nierdersachsen) le 20 janvier prochain où Stepahn Weil (SPD) a la responsabilité de reconquérir le Land et d’en devenir le président (Minsiterpräsident) s’annoncent décisives. La victoire du SPD dans cette grande région allemande donnerait la majorité à la gauche au Bundesrat, la 2ème chambre allemande, et toutes ses chances au SPD pour évincer A. Merkel de la chancellerie. P. Steinbrück, chancelier allemand, aux côtés de F. Hollande, président français : un espoir pour l’Europe !

Peer Steinbrück, candidat SPD en 2013

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage