La droite prête à tout même à la calomnie

A la veille d’une quatrième élection qui place la gauche en tête du scrutin à Oullins (Régionales 2010, Cantonales 2011, Présidentielle 2012 et 1er tour Législatives 2012), la majorité municipale censure notre tribune libre dans le magazine municipal de juin et calomnie notre intervention au Conseil municipal, suivie de notre tribune libre du mois de mai.

C’est faire injure à la clairvoyance des Oullinoises et des Oullinois, électrices et électeurs, que de penser que de telles méthodes malhonnêtes de diffusion d’une information manipulée par une majorité municipale déstabilisée puissent influencer le choix qui sera fait dimanche prochain entre une candidate enthousiaste du changement porté par F. Hollande pour notre circonscription et un candidat de l’usure naturelle après un quart de siècle de mandat.

Néanmoins, il est utile que les habitants de notre commune, jeunes comme plus âgés, sachent que la censure appliquée à notre tribune libre «profil» baillonne  notre démocratie puisque nous appelions dans notre texte les électrices et les électeurs à faire établir des procurations s’ils ne pouvaient pas se déplacer et que nous publions les résultats obtenus par la gauche à Oullins lors des derniers scrutins.

Il est utile que les habitants sachent également que les relations de proximité que j’entretiens avec l’ancien épicier des Célestins l’ont amené à me confier la situation dramatique dans laquelle il se trouvait et se trouve toujours et à me charger en tant que conseillère municipale, toujours  à l’écoute des habitants et porte parole de leurs difficultés quotidiennes, de transmettre son message de détresse. Les accusations portées à mon endroit par la majorité municipale n’améliorent en rien la situation dans laquelle sombrent les petits commerçants oullinois ; Preuve en est la fermeture à la suite de l épicier des Célestins du bureau de tabac de Montmein. L’écrivain public d’une heure que je suis a permis avec le plein consentement de l’épicier et sous sa dictée la rédaction de la lettre pour la défense du petit commerce de quartier à Oullins.

Lire la lettre du commerçant des Célestin

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage