la culture s’invite dans le débat

En ces années de crise économique,  la rigueur budgétaire fait écho aux dépenses non maitrisées des années antérieures et certains domaines sont  sacrifiés au profit de l’exigence d’un résultat immédiat. Dans cette course à la rentabilité, la culture comme l’éducation  est l’un d’entre eux, alors même qu’elle contribue par ses pratiques à la construction de soi et de son équilibre dès le plus jeune âge  et à l’épanouissement collectif d’une société. Se rassembler dans des moments culturels partagés crée l’identité d’une société qui ne nie pas ses différences, mais les respectent pour pouvoir se construire dans sa diversité.

C’est pourquoi il j’ai voulu être présente ce mardi 27 mars, quand le CLACSON recevait à Oullins la conférence de presse du réseau Tagada Tsouin Tsouin, une des 30 antennes régionales du réseau national du printemps de Bourges, et présentait les deux groupes, Bleu  (découverte catégorie chansons issue de Grenoble) et No Shangsa (découverte rock instrumental issue de Valence), présélectionnés parmi les 416 dossiers déposés dans la région Rhône-Alpes (8 au total ont été retenus). Tagada Tsouin Tsouin a ce rôle culturel majeur de repérer les groupes et de les accompagner à Bourges mais aussi plus tard en résidences et en programmation. En lançant la « emalette » à destination des porteurs de projets culturels, TagadaTsouin Tsouin s’impose une fois encore comme un réseau ressources.

En discutant à l’entrée avec des bénévoles et salariés du Clacson, j’ai appris que notre territoire culturel s’enrichissait et s’agrandissait puisque le Clacson, a en projet de s’associer au marché gare et à l’épicerie moderne pour créer une SMAC (Scène de musiques actuelles) sur trois lieux partagés dont le financement serait assuré en grande partie par la DRAC et donc l’Etat.

Plus tard dans la soirée j’ai rejoint la semaine musicale d’Irigny où un tout autre registre musical retentissait dans la salle comble du Sémaphore, au son des voix et instruments des professeurs de l’école de musique d’Irigny, qui avaient mis en scène des interprétations humoristiques d’un répertoire classique et moderne.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage