François HOLLANDE, Nicolas SARKOZY : Deux visions de l’Ecole de la République

Notre pays sort de cinq années de politiques éducatives au bilan catastrophique :

– Semaine de quatre jours et réforme rétrograde des programmes au primaire,

– Constant mépris de la fonction et du travail enseignant

– Négation du métier par ‘abandon de la formation et la suppression d’un nombre important de conseillers pédagogiques,

– Réforme du lycée mise en échec, faute de moyens humains et financiers

– Résultats d’évaluations manipulés

– Rapports d’information non-diffusés,

– Caporalisation des hiérarchies intermédiaires,

– Suppression des dispositifs d’accompagnement et de remédiation de la grande difficulté scolaire,

– Suppression record de 80 000 postes de personnels et adultes encadrants dans l’Éducation nationale,

– Remise en cause idéologiquement dangereuse de la scolarité commune obligatoire pour tous jusqu’à 16 ans en ouvrant la voie à un apprentissage précoce dès 14 ans alors que les entreprises y sont majoritairement opposées…

François Hollande, à l’occasion de son discours à Orléans, a déclaré que l’Ecole était le « fondement de la République », « le fondement de notre pacte démocratique ». Ainsi en faisant de la jeunesse sa priorité, il annonce « la refondation de notre école », « un nouveau contrat entre l’école et la Nation, un pacte éducatif ». « L’Ecole est l’affaire de toute la Nation, parce qu’elle prépare la Nation de demain » a-t-il expliqué.
« La jeunesse, c’est l’atout de la France » a insisté François Hollande, « c’est l’enjeu de notre cohésion nationale », « un levier pour la France ». Il a appelé les Français à « unir [cette jeunesse] autour des mêmes valeurs, celles de la République, de la laïcité, du civisme, de l’engagement ».
Le candidat à la présidentielle a signalé qu’il ne voulait pas que des économies soient faites sur l’Ecole ou sur la préparation de l’avenir. « La connaissance, le savoir, l’Ecole, ce ne sont pas seulement des dépenses, ce sont des investissements » s’est-il exclamé.
François Hollande a expliqué que selon lui, « il n’y a pas d’un côté l’instruction, et de l’autre l’éducation ; il nous faut les deux ». « L’Ecole doit former tout à la fois un travailleur, un citoyen, un homme » a-t-il exprimé.
« En faisant de l’Ecole une priorité de mon action, je veux redonner à notre pays une ambition et une espérance » a conclu le candidat.

AVEC FRANÇOIS HOLLANDE, LE CHANGEMENT POUR L’EDUCATION JUSTE, C’EST MAINTENANT.

– Accueillir les enfants de moins de 3 ans en maternelle et prioriser les savoirs fondamentaux

– Diviser par deux le nombre de jeunes qui sortent sans qualification du système scolaire

– Offrir à tout jeune déscolarisé de 16 à 18 ans une solution de formation ou d’apprentissage

– Augmenter le nombre d’adultes dans les établissements les plus difficiles

– Revoir le mode d’affectation des personnels : privilégier les enseignants et les encadrants ayant de l’expérience dans les établissements concernés par les difficultés sociales.

– Rétablir la formation initiale des enseignants avec des modules de gestion des conflits pour appréhender ces phénomènes nouveaux qui peuvent heurter verbalement et physiquement dans la classe.

– Valoriser le travail en équipe : ne pas laisser le professeur seul, et lui permettre de travailler en équipe avec des médiateurs, psychologues, associatifs, accompagnants scolaires.

– Travailler en co-production avec tous les services de l’Etat : pour une meilleure compréhension des situations grâce à une plus grande circulation de l’information entre l’Éducation nationale, la justice et la police.

Améliorer la prise en charge des élèves en situation de rupture :collectivités locales, établissements scolaires et associatifs agiront ensemble. Aucun élève ne doit être exclu.

Joëlle SECHAUD, candidate à l’élection législative des 10 et 17 juin 2012, et David CHIZAT, suppléant, invitent JEUDI 3 Mai prochain à 20h30 salle Vacheron à Francheville les habitants de la 12ème circonscription pour échanger, partager et débattre des orientations politiques de François HOLLANDE sur l’éducation

Avec l’intervention de :

– Daniel DUFOUR, professeur honoraire IEP Lyon
– Monique GAVILA, Directrice école élémentaire
– Emmanuel BOISSIEU, professeur lycée général
– Joëlle SECHAUD, professeur lycée professionnel
– Un parent ou représentant parents d’élèves
– Un professeur de RASED

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage