Et si nous réveillions le jumelage ?

Nürtingen, ville allemande jumelée à oullins

50 ans, ça se fête et ça se fête d’autant plus quand il s’agit de l’amitié franco allemande que l’histoire avait tenté d’empêcher et que les difficultés économiques rendent fragile.

Deux hommes ont eu cette volonté et le courage inouï à l’époque,  à peine 15 ans après la fin de la seconde guerre mondiale,  de créer une rencontre entre les citoyens de leur ville respective : Mr Karl GONSER, maire de Nürtingen (Baden-Württemberg, près de Stuttgart) et Mr Paul JORDERY, maire d’Oullins, lequel avait succédé à son père Claude jORDERY, mort en déportation pour s’être opposé aux pleins pouvoirs du maréchal Pétain.

Seuls, les deux maires n’auraient pas pu signer en 1962 l’un des premiers  serments de jumelage que nos deux villes vont renouveler le 29 et 30 septembre prochain. Ils s’étaient entourés des parents d’élèves, les premiers à accueillir et à venir en délégation, et c’est l’école publique qui fut le terreau de ce nouveau regard sur l’autre et de la naissance d’une amitié entre les peuples. C’est par les échanges scolaires que les enseignants et les parents s’acharnèrent à organiser que les élèves et leurs familles comprirent que l’autre n’était pas l’ennemi héréditaire.

Le renouvellement du serment de jumelage le 29 et 30 septembre prochain s’annonce très solennel car les deux municipalités se doivent de rendre hommage à leurs aînés, précurseurs de l’idée européenne.

Mais quel fossé entre la première visite de Mr GONSER à Oullins, où les parents et enseignants, la population en somme, se rencontraient et échangeaient pour construire cette amitié,  et cette visite protocolaire  50 ans après, où la population n’est est plus désormais que réduite à assister silencieuse aux manifestations.

Le maire et son équipe ont décidé, lit-on dans le dernier magazine municipal, que cet événement serait convivial. Suffit-il de l’écrire ?

Où seront les enfants qui auraient du être rassemblés et créer l’événement pour fêter l’avenir de l’Europe ? Quelles seront les festivités confiées à nos nombreuses associations et à nos écoles ? Quelle liesse populaire s’emparera de nos rues et de nos places ? Il  y avait tant à imaginer pour faire honneur à ce rapprochement d’exception et pour vivre cette aventure humaine !

Le programme, organisé autour de plaque commémorative et de signatures de serment, si nécessaires fût-il, restera protocolaire. Peut-être le maire, si convaincu d’Europe non bureaucratique, comme il se plaît à l’écrire, fera-t-il au moins hisser le drapeau européen au fronton de la mairie ce week-end là ?

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage