Emmanuel MACRON, élu Président de la République

Je salue la victoire d’Emmanuel MACRON le 7 mai 2017: Plus de 20 millions de Françaises et de Français ont choisi de l’élire Président de la République pour barrer l’accès au pouvoir à l’extrême droite.

E. Macron succède donc à F. Hollande et incarne pour beaucoup le retour d’un espoir, qui, semé cinq ans plus tôt, n’a pas réussi à fleurir durant le quinquennat de F. Hollande. Se sentant trahis par les politiques successives, que les responsables qu’ils avaient élus précédemment avaient menées et qu’ils n’ont pas jugées conformes à leur intention de vote, les Françaises et les Français ont beaucoup douté lors de l’élection présidentielle 2017 : Nombreux – plus de 10 millions – ont été celles et ceux qui étaient prêts à essayer l’extrême droite, quand un Français sur 3 a refusé de choisir entre l’une et l’autre des alternatives, en votant blanc ou nul, 12 millions se sont abstenus. Plus nombreux ont été celles et ceux qui ont résisté à la sirène dévastatrice de l’extrême droite pour les femmes et les hommes, pour notre pays, pour l’Europe et bien que ne se reconnaissant pas forcément dans le projet porté par un mouvement déclaré ni de gauche ni de droite ont toute de même élu E. Macron, tempérant leur loyauté à leurs valeurs politiques, de droite comme de gauche.

Nous étions 20 753 797 à être soulagés le 7 mai au soir : l’extrême droite a été temporairement écartée, mais le vautour plane au-dessus de nous, toujours plus menaçant à mesure qu’échouent les politiques à répondre à toutes les situations de décrochage.

Il faudra donc toute l’audace et l’optimisme déterminé, qu’incarne la jeunesse du président, pour regarder en avant, mais il lui faudra aussi écouter, penser chaque réforme pour ce qu’elle porte de positif, expliquer ses choix, agir sans tromper celles et ceux qui l’ont élu et réconcilier celles et ceux qui ne lui ont pas donné leur voix.

Avec 24 % des voix au 1er tour, qui sont les seuls vrais indicateurs de cette élection présidentielle, E.Macron ne pourra se permettre aucun faux pas sur les crêtes du réformisme/progressisme, qu’il a prétendu atteindre sans les partis politiques. Soyons clairs : Elu/es, adhérent/es, sympathisant/es des partis politiques n’ont pas troqué les valeurs qu’ils défendent et leur engagement quotidien contre leur vote du second tour : Ils partagent eux aussi cette même aspiration au progrès et aux réformes, pour que que nous puissions avancer collectivement et non marcher individuellement. Ils seront pour les cinq prochaines années les forces qui tour à tour soutiendront, proposeront, alerteront et réguleront. Telle est l’ambition des futur/es député/es qui ne se rallient pas à « en marche », mais choisissent, en toute loyauté, de représenter les millions de Françaises et de Français qui comme eux n’adhèrent pas pleinement, voire pas du tout au projet porté par E. Macron.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage