demandeurs d’asile : il faut savoir faire des propositions

 

GROUPE DES ELUS SOCIALISTES D’OULLINS

Mairie d’Oullins

Place Roger Salengro

69600 OULLINS

Mr le PREFET du Rhône                                                                                Oullins, le 27.10.2013 

 

Accueil des demandeurs d’asile à la Saulaie

Monsieur le Préfet,

Pour des raisons sanitaires, le président du Grand Lyon a demandé l’évacuation de 296 demandeurs d’asile, qui campaient sous l’autopont de Perrache.

Vous avez pris ensuite la décision de réquisitionner le terrain des friches SNCF de la Saulaie à Oullins, pour y installer d’octobre 2013 à avril 2014 les familles albanaises en attente de leur recours de jugement.

Le respect de la dignité humaine impose de reloger ces foyers dans des conditions meilleures. L’intégration réussie de ces nombreux foyers impose à son tour la scolarisation de leurs enfants et une réponse d’accueil solidaire sur tout le territoire de l’agglomération.

Nous attirons votre attention sur la fragilité de la situation à laquelle est exposé depuis des décennies  le quartier de la Saulaie : ce quartier, classé en politique de la ville, souffre depuis des années d’appauvrissement, de mal logement et de chômage, particulièrement marqué chez les jeunes. Frappés plus durement par la crise économique que les habitants des autres quartiers, les Sauléens accèdent de moins en moins aux soins et parmi eux les retraités sont de plus en plus nombreux à rechercher une activité d’appoint pour compléter leur insuffisante pension. Certains enfants de la Saulaie, en difficultés scolaires, exigent un accompagnement plus  individualisé qu’ailleurs, tandis que les élèves des dernières classes du primaire sont astreints au busing, opération qui les conduit quotidiennement dans d’autres écoles de la ville depuis que la leur, « école de la Convention », est amputée d’un cycle. Cette situation handicape lourdement la scolarisation des nombreux enfants demandeurs d’asile.

Faire cohabiter les difficultés rencontrées par  les habitants avec la précarité de 296 demandeurs d’asile, comme vous l’envisagez, condamne le quartier de la Saulaie à sombrer dans un abîme social dont il ne se relèvera pas. L’absence de structure scolaire à offrir aux enfants réfugiés maintiendra de plus leurs familles dans l’exclusion.

La mise en service du métro en décembre prochain à Oullins est une chance pour la ville, ses habitants et commerçants, elle l’est spécifiquement aussi pour le quartier de la Saulaie plus isolé jusqu’à présent, auquel elle promet des liens économiques forts avec les autres quartiers et, nous le voulons, des perspectives dynamiques d’emploi.

Qu’Oullins et le quartier de la Saulaie particulièrement deviennent eux seuls le lieu d’hébergement d’un si grand nombre de demandeurs d’asile rompt le pacte  que nous, élus socialistes, voulons sceller en faveur de la population oullinoise de la Saulaie déjà en souffrance.

Notre argumentaire ne se pose pas en désaveu de votre réquisition. Il se veut être un éclairage sur une situation locale. Il en appelle à votre compréhension des difficultés vécues par les personnes les plus exposées et à la solidarité de l’ensemble des communes du territoire pour que vous puissiez revenir sur votre décision de loger les 296 demandeurs d’asile sur un même lieu et que vous puissiez envisager de répartir ces familles sur plusieurs lieux.

Nous vous exprimons par ce courrier notre volonté d’agir pour le bien de tous, habitants et demandeurs d’asile, et vous sollicitons pour que soit accordé un entretien aux membres de notre groupe d’élus. Ainsi pourrions-nous vous plaider en faveur d’une solution consensuelle.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, nos respectueuses salutations.

Jl. Ubaud, Conseiller général du Rhône,  J. Sechaud, M. Blanc, I.Iglesias, H. Pommeruel, Conseillers municipaux

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage