Courrier au Président de la Métropole de Lyon : Friches SNCF Oullins et places de stationnement

Monsieur le Président,
Le Sytral a mobilisé durant le précédent mandat (2008 – 2014) une part importante de ses investissements pour le prolongement de la ligne B du métro jusqu’à Oullins gare.

Cette desserte, mise en service en décembre 2013, a développé au sein de la population locale une approche écologique des transports et favorise l’intermodalité : de nombreux Oullinois et plus largement un grand nombre d’habitants du Sud Ouest lyonnais saisissent cette possibilité, que leur offrent le métro et ses connexions à d’autres moyens de transport, de se déplacer dans la Métropole et ont renoncé à l’exclusivité de la voiture coûteuse, polluante, contraignante.

Le succès rencontré par le métro à Oullins se heurte cependant au déséquilibre des quelques 450 places de stationnement, aménagées dans le parc relais. Face à la demande, des parkings sauvages se créent, les rues d’Oullins s’encombrent de voitures ventouses, immobilisées pour la journée, dont témoigne la forte augmentation au budget 2015 des recettes liées aux droits de stationnement et de location, qui de 60540€ au budget primitif précédent s’ envoleraient selon le maire à 182 540€ en 2015.

Cette concentration de véhicules sur la commune a deux effets : elle perturbe d’une part les activités de proximité des Oullinois, qui ne trouvent plus à se garer dans le centre ville. Elle met à jour d’autre part l’impérieuse nécessité d’ouvrir provisoirement des aires de stationnement supplémentaire, là où l’espace inoccupé le permet, en attendant que la ligne desserve Saint-Genis Laval et que son parc relais de plus de 900 places accueille en amont les voitures des usagers.

Nous déplorons que le maire et son équipe n’aient pas anticipé l’afflux de véhicules dans un nouveau plan de circulation et de stationnement, que nous proposions de conduire parallèlement aux travaux d’embellissement de la Grande rue d’Oullins, débutés dès 2012.

Comment satisfaire aujourd’hui Oullinois et automobilistes du Sud Ouest lyonnais, usagers de la ligne B du métro ?

Les anciennes friches SNCF, sur une partie desquelles ont été aménagés la gare du métro et le pôle multimodal, sont pour 9 hectares d’entre eux encore inexploités et le seront pour plusieurs années. De plus, huit ans nous séparent du nouveau prolongement de la ligne B du métro jusqu’aux hôpitaux Lyon Sud. Aussi proposons-nous que soit étudiée la possibilité de convertir une parcelle des friches SNCF, dont la Métropole est propriétaire, en parking provisoire.

En augmentant ainsi la capacité de stationnement des usagers du métro, la Métropole de Lyon faciliterait aux Oullinois l’accès au centre de leur ville et soulagerait les usagers du métro.

Notre groupe « Oullins demain » attire votre attention sur l’exploitation temporaire dudit terrain en parking, au même titre que celle faite durant le chantier de l’aménagement des
rives de l’Yzeron par le SAGYRC, qui utilise une parcelle du terrain située le long de l’avenue E. Locard pour recycler les matériaux et traiter la renouée du Japon.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

Joëlle SECHAUD, Jérémy FAVRE, Raphaël PERRICHON
Conseillers municipaux PS

Voir la lettre en format PDF

 

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage