Conseil Municipal du 5 Février 2016 : Question diverse sur le recours au dispositif des emplois d’avenir,

Nos sociétés industrialisées et mondialisées laissent peu de place aux personnes non qualifiées. Parmi elles, les jeunes sortis du système scolaire sans qualification, courent le risque d’être marginalisés et participent au fort taux de chômage des jeunes.

Une politique de l’emploi et de la formation associée à une politique en direction de la jeunesse se traduit par une remédiation au problème que j’évoquais. C’est pourquoi le président de la République a plaidé auprès de l’Europe pour une politique en faveur des jeunes avec la garantie jeunesse et a mis en place en France le dispositif des emplois d’avenir, crée par la loi n°2012-1189 du 26 octobre  2012 : Je vous rappelle leur principe : ils s’adressent aux jeunes de 16 ans au moins et de 25 ans au plus, jeunes qui sont sans emploi et qui ont un niveau de qualification inférieur au niveau IV (bac) ainsi qu’aux personnes de moins de 30 ans bénéficiant de la reconnaissance  de  la qualité de travailleur handicapé. Ces jeunes sont suivis par un tuteur choisi parmi les salariés ou responsables de la structure employeuse, laquelle peut être une association, mais aussi une collectivité dont une mairie.

Ils peuvent avoir une durée de travail hebdomadaire de 17h30 à 35h.

Nous avons voté lors du conseil municipal du 11 avril 2013 une délibération permettant le  recours au dispositif des emplois d’avenir, dans laquelle il était fait mention que la commune d’Oullins souhaitait permettre à des jeunes peu qualifiés de bénéficier de ce dispositif et que la ville envisageait de conclure des contrats de ce type.

Il est par ailleurs écrit dans le pacte social de la ville que 30% des jeunes peu qualifiés, habitant dans les quartiers prioritaires comme à Oullins celui de la Saulaie, devraient être bénéficiaires de ces emplois d’avenir.

Notre question est donc :

Quelles suites avez-vous données à ce dispositif ?

A combien de personnes avez-vous donc permis grâce au dispositif d’accéder à une qualification depuis cette date et parmi elles combien de personnes de moins de 30 ans bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ?

Quelle aura donc été jusqu’à présent la contribution de la municipalité d’Oullins à la lutte contre le chômage des jeunes ?

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage