Conseil municipal du 4 décembre 2014 : Mon intervention sur la saisine du Conseil communal de Développement

Le conseil de développement comme le comité consultatif des jumelages sont deux instances où les habitants sont encouragés à donner leur avis et peut-être à orienter la politique municipale. Un petit pas est fait dans le sens de la participation citoyenne et nous nous en réjouissons. Il est cependant regrettable que décidant de saisir le conseil de développement et en préparation des commissions municipales qui précèdent le conseil municipal, vous n’ayez communiqué aux élu/es de votre opposition que le projet de la délibération en laissant vides les thèmes sur lesquels vous souhaitiez que le conseil de développement étudie. Nous savions donc que le maire saisissait le conseil de développement, nous restaient cachés les thèmes que nous avons découverts en commissions : n’est-ce pas une démarche à l’opposé de l’intention qui préside à la création d’un conseil pour plus de démocratie ?

Face à cette interrogation et pour ne pas risquer que la création du conseil de développement soit une illusion de démocratie, nous vous renouvelons notre demande formulée en 2013 que les citoyens puissent saisir eux-mêmes le conseil d développement et que le conseil municipal puisse le faire également.

Comment interpréter votre refus jusqu’à présent d’une saisine citoyenne ? Comment expliquez-vous encore celui d’une saisine par le conseil municipal ? Comment justifiez-vous que vous restreignez la saisine du conseil de développement à la seule décision du maire ?

Parmi les trois thèmes que vous avez dévoilés aux 4 groupes d’élu/es de votre opposition figure la métropole ou plutôt la place d’Oullins dans la métropole.

Cette nouvelle collectivité que sera la métropole lyonnaise rassemble 58 communes, constituant jusqu’à présent le Grand Lyon et le Conseil général. Pourquoi Oullins devrait-elle singulièrement jouer sa place dans la métropole ? Pourquoi Oullins, prévue pour s’inscrire dans une nouvelle circonscription métropolitaine en 2020 rassemblant Oullins, La Mulatière – Saint-Genis Laval, PBénite, Charly, Irigny, Vernaison, Grigny, Givors, devrait-elle réfléchir  seule à sa place dans la métropole ? Les déplacements, l’environnement,  l’emploi, le commerce, le logement, tous les domaines dépassent les limites d’une commune et se pensent désormais en territoire, en bassin.

Compte tenu de cette évolution sociologique et administrative, pourquoi ne pas se rapprocher des autres villes de notre future nouvelle circonscription métropolitaine et leur proposer une réflexion partagée ? Pourquoi ne pas leur suggérer de saisir leur conseil de développement sur ce sujet, d’en créer si ce n’est pas déjà fait, et pourquoi ne pas organiser une réflexion de territoire plus que communale, une conférence territoriale comme il va en exister une des maires au sein de la métropole, s’adapter au monde moderne en jouant donc la carte de l’intercommunalité ?  Mr le maire, vous qui développiez l’idée l’année passée qu’Oullins puisse devenir le 10ème arrondissement de Lyon, il est surprenant que la création de la métropole ne suscite pas chez vous le même réflexe d’appartenance à un territoire.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage