Conseil municipal du 31 mars 2016 : Mon intervention sur un abattement tarifaire pour les artisans créateurs et les participants au pôle Gastronomique lors des Printanières et Automnales

Cette délibération nous propose de reconduire l’abattement tarifaire de 50 % pour les artisans créateurs participant à la braderie d’Oullins, dispositif que nous avions voté en conseil municipal du 12 mars 2015.

L’idée d’associer à la présence des forains celle d’artisans créateurs nous avait séduits, car elle participait au renforcement de l’attractivité des braderies et s’ouvrant à la création faisait entrer l’art dans cette manifestation populaire.

Ayant expérimenté le dispositif d’abattement l’année dernière, vous nous proposez de l’étendre cette année aux commerçants oullinois qui tiendront un stand sur le pôle Gastronomique.

Lesquels , serions-nous tentés de demander ?.

L’idée de développer dans notre ville à cette occasion un pôle autour de la gastronomie trouve pleinement sa raison dans le patrimoine culinaire de notre région et de Lyon en particulier.

A Oullins, après avoir vécu la fermeture de nombreux commerces de bouche, des épiceries comme chez Markus, des caves comme Cavavin Oullins et la petite cave d’Oullins, des fromageries comme celle de Patrick Sourbès ont pris le risque de s’installer à Oullins : leurs gérants y commercialisent des produits originaux, souvent bio et issus de circuits courts, et s’emploient avec dynamisme à mutualiser leurs animations pour faire connaître leurs produits.

Cette nouvelle tendance gastronomique a toute sa place dans le pôle gastronomique de la braderie comme peut l’avoir aussi d’ailleurs l’alimentation traditionnelle. La nouveauté d’un abattement de 50 %  réservée aux commerçants oullinois, qui tiennent un stand sur le pôle gastronomique durant es printanières et automnales, est une des formes de soutien au commerce de proximité et à la promotion de l’authenticité des produits.

Mais il serait dommageable à notre sens d’élargir le pôle gastronomique  à des rayons de grandes et moyennes surfaces et de ne pas privilégier les niches commerciales, dont je viens de parler, qui par la spécificité de leurs produits constituent un nouvel attrait correspondant à un retour à une alimentation plus saine et à une consommation plus réfléchie.

En conclusion, nous approuvons cette délibération, mais faute d’être admis à siéger comme élu d’opposition dans les instances qui régissent le développement du commerce à Oullins, nous en appelons à votre vigilance : de nombreux commerces de proximité sont en souffrance dans les quartiers : il n’est pas un quartier qui ne pleure pas une fermeture (Montmein, Les Célestins, rue P. Sémard à La saulaie, av. Jean Jaurès,  bd E. Zola…). Ceux qui résistent, malgré un soutien fantomatique et parfois même l’erreur de laisser s’implanter une concurrence déloyale comme Carrefour Market, tout proche du Spar de l’Oasis, en appellent comme nous à la mise en place de dispositifs pour mieux les accompagner eux aussi afin qu’ils continuent de répondre aux besoins de proximité et continuent d’assurer leur rôle de lien social.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage