Conseil Municipal du 29 mars 2018 : Question diverse

Monsieur René Laplace, Directeur honoraire de l’enseignement secondaire, Militant et élu socialiste, Maire adjoint, défenseur de la liberté et de la laïcité, décédé en 1978, a été un bienfaiteur de la ville d’Oullins. A cet égard il avait fait don à la commune de son domaine, en demandant à ce qu’à son décès ses cendres reposent enfouies sous une stèle dans le dit terrain, situé rue de Merlus.

Répondant à la vision défendue par Mr Laplace, la commune a fait construire l’école maternelle Le Golf, puis la crèche Pinocchio sur le terrain qu’il lui avait légué.

La commune a la charge de l’entretien de la stèle. A la noirceur de la stèle de Monsieur Laplace, il apparaît cependant que son entretien n’ait pas été effectué depuis des années.

N’est-ce pas indigne envers la générosité de cet homme et de sa mémoire ?

 

Par ailleurs, il nous a été rapporté que les familles endeuillées dont un.e proche est incinéré.e et dont les cendres sont dispersées dans le jardin du souvenir au cimetière d’Oullins, ne bénéficient plus dans l’épreuve douloureuse qu’elles endurent de la générosité de la commune qui se chargeait jusqu’à peu de faire fabriquer une plaque commémorative en mémoire du ou de la  défunt.e et d’en assumer le coût. Les familles sont assujetties désormais à s’adresser elles-mêmes directement à un marbrier funéraire, à assumer la dépense de la fabrication de la plaque commémorative, contraintes par le respect de normes imposées par la ville.

Pourquoi réduire encore les services rendus aux Oullinois.es ? Quelle sera de plus l’attention portée à un.e défunt.e sans famille ?

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage