Conseil municipal du 28 juin 2018 : Nos votes

Délibération sur le compte administratif 2017

La comparaison des premières lignes du budget primitif 2017 avec celles du compte administratif 2017 est éloquente : Oullins est devenu un bateau ivre financier. L’encours de la dette est très élevé : 1369€ par habitant, soit 251€ de plus qu’ailleurs et + 91,44€ que ce qu’avait estimé l’exécutif dans le budget primitif 2017 pour payer ses erreurs de gestion.

Les investissements sont dès lors quasi impossibles. Que fait alors l’exécutif : il programme des dépenses et ne les mandate pas, c’est-à-dire il retarde les paiements sur l’année d’après, – les fameux crédits placés dans la colonne des restes à réaliser -, il fait semblant, c’est-à-dire il annonce des investissements, ouvre des crédits dans le budget, puis les annule en fin d’année.

Contre

Lire l’intervention de Joëlle SECHAUD

Délibération sur les besoins d’enseignants et emplois saisonniers

Nous soutenons l’accueil et l’encadrement des enfants le matin et le soir avant et après l’ école, mais nous avons interpellé l’exécutif sur deux problèmes : la suppression des activités municipales du mercredi matin et la pénurie d’offres d’accueil de loisirs pour les enfants de 6 à 12 ans. Cette situation est inquiétante car le nombre de familles avec jeunes enfants est en constante augmentation.

Pour

Lire l’intervention de Joëlle SECHAUD

Délibération sur la signature de la convention avec un apiculteur pour son installation dans le parc Chabrières

Nous avons soumis l’idée à l’exécutif de diversifier l’élément agricole dans l’espace urbain en utilisant les toits des bâtiments municipaux : il s’agit de les végétaliser et de les faire évoluer en jardins. Objectifs : enrichir localement la production, verdir notre ville, réduire les coûts d’entretien.

Pour

Lire l’intervention de Raphaël PERRICHON

Délibération sur la signature d’un protocole d’accord entre la police municipale et un stand de tir

Lors de la présentation du budget primitif 2017, nous avions découvert avec surprise une nouvelle dépense : l’armement des policiers municipaux et l’aménagement d’un local pour leurs armes. Nous avions voté contre car l’armement des policiers municipaux appelle un débat et donc une délibération, qui n’ont pas été jugés utiles par l’exécutif. Se pose la question de l’éthique, du rôle de la police municipale dans nos villes et de la formation.

L’exécutif décide aujourd’hui de délocaliser le stand de tir à La Fouillouse dans la Loire, générant une dépense supplémentaire dans un budget très fragile : le coût du transport aller- retour des policiers pour suivre cette formation.

Contre

Lire l’intervention de Joëlle SECHAUD

 

 

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage