Conseil municipal du 28 juin 2018 Intervention de Joëlle SECHAUD sur la signature d’un protocole d’accord entre la police municipale et un stand de tir

Etonnamment, cette délibération ne fait pas suite à une délibération qui aurait dû proposer au débat et au vote votre décision d’armer la police administrative qu’est la police municipale.  En effet, le budget primitif 2017 présenté au conseil municipal du 21 décembre 2016 a fait état des dépenses municipales que vous alliez engagées pour acheter des armes et aménager un local où les policiers municipaux déposeront leurs armes, sans que vous ne jugiez important que cette décision soit mise à discussion au sein de notre assemblée.

Nous avons ce soir en revanche la possibilité de nous exprimer sur le choix que vous avez fait du stand de tir, situé à La Fouillouse dans la Loire, sur lequel les policiers municipaux recevront leur formation pratique par un moniteur en maniement d’armes, lui-même en poste à la police municipale de Saint-Etienne.

Quelle tartufferie !

Lyon, La Fouillouse ou ailleurs ? Voici la seule question qui nous est posée en somme ce soir, comme lieu de formation pratique des policiers municipaux qui sous peu porteront une arme et peut-être s’en serviront.

Armer des femmes et des hommes, fussent-ils policiers municipaux, ne fait pas consensus auprès de la population. Et nous élu.es, qui représentons une partie de la population qui nous a confié notre mandat, n’avons pas pu en débattre, tout juste avons-nous eu la possibilité de glisser dans nos interventions sur le budget 2017 quelques phrases pour expliquer la position, que soutiennent nos électeurs.

En cela votre manque d’écoute et de dialogue nous semble inquiétant. Il nous paraît indispensable que la municipalité organise des réunions publiques sur des sujets aussi clivants que l’armement de la police municipale, qu’elle permette à des experts et à des grands témoins d’exposer la situation factuelle si elle est réelle et qu’elle argumente sur le fond, qu’elle ait le courage de se confronter à l’opinion. Vous  le pratiquez facilement sur des sujets dont vous vous savez rejointe par toutes les sensibilités comme le prolongement du métro par exemple. Mais cet Oullins sécuritaire, décidé dans un contexte d’état d’urgence, a pris appui sur des actes d’incivilité et des injures, auxquelles ont été exposés des policiers, sur des délibérations de protection juridictionnelle envers les policiers municipaux exposés à ces injures et s’est copieusement nourri de récupération. Cet Oullins sécuritaire prend beaucoup de distance envers les attributions des agents de la police municipale qui doivent se voir confier par vous, Mme la maire, des tâches de proximité en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publiques, bien distinctes de celles de la police nationale et de la gendarmerie.

Le sentiment d’insécurité, ressenti par les plus fragiles, peut être renversé par bien d’autres mesures, loin d’être toutes policières d’ailleurs, que par l’armement de la police municipale. Nous ne vivons pas au Mexique ! Il vous revient, Mme la maire, d’assurer la tranquillité et la sécurité publiques, mais il vous incombe aussi d’apporter des réponses plurielles adaptées aux différentes situations critiques, non pas d’apporter une seule réponse globale et il est de votre responsabilité d’élue de prendre de la hauteur sans céder au facile populisme.

A l’évidence, puisque mis devant le fait accompli – vous armez les policiers municipaux -, nous exigeons pour les policiers municipaux une formation initiale et continue théorique, notamment sur la connaissance des textes de loi relatifs aux catégories d’armes, les caractéristiques de la légitime défense, et une formation pratique la plus longue possible au port et au maniement d’armes.

Nous ne sommes pas favorables à sa délocalisation à La Fouillouse car après l’achat des armes + l’aménagement du local, le transport des policiers dans la Loire est encore un coût supplémentaire pour la commune.

 

 

 

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage