Conseil municipal du 25 septembre 2015 : Intervention de Raphaël Perrichon sur l’élaboration d’un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’Ap)

Mr le maire, chers collègues, pour cette délibération, il nous est proposé d’approuver ou non l’adhésion de la ville d’Oullins à un agenda d’accessibilité programmée (Ad’Ap). En effet, suite à la révision de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les délais de mises aux normes d’accessibilité des établissements recevant du public (communément appelés ERP) ont été rallongés sous réserve de l’élaboration de cet Ad’Ap.
Toutefois, force est de constater que cette adaptation des ERF visant à faciliter la vie de ceux qui sont en situation de handicap ne paraissait jusqu’ici pas être l’une de vos priorités. En effet, depuis le 11 février 2005, se sont écoulées plus de 6 années avant qu’un état des lieux et qu’un diagnostic aient été établis sur la ville d’Oullins, rapidement suivis par la disparition du comité consultatif du handicap. Pire, aujourd’hui, plus de 10 ans après, aucun des 56 ERP de la ville n’est complètement aux normes de la loi, même si des efforts sont à noter.Pourtant, lors du précédent mandat, notre groupe vous a plusieurs fois interpellé afin que vous vous saisissiez de ce sujet qui touche de nombreuses personnes. En début d’année, une question diverse vous a même été posée par notre groupe à ce sujet à laquelle vous aviez répondu que cet agenda avait déjà été rédigé en janvier dernier.
M le maire, nous espérons que vous n’êtes pas sans savoir l’importance de cette loi pour les Oullinois en situation de handicap physique, sensoriel, mental, cognitif et psychique et leurs familles car l’accessibilité, qu’elle soit matérielle ou virtuelle, permet l’égalité de traitement de l’ensemble des habitants, mais surtout elle représente un pas énorme vers l’autonomie de ces personnes. Autonomie qui permet aux individus de participer à la vie de la cité.
De plus, le vieillissement de la population de la ville devrait faire de ce sujet une priorité, vu que l’accessibilité bénéficie aussi à ceux qui portent sur eux le poids des ans. En effet, cette même loi de 2005 élargit le spectre du handicap au-delà de l’image populaire de la personne à mobilité réduite.
Donc, même si nous aurions préféré que l’accessibilité soit aujourd’hui une réalité et parce que l’égalité de traitement des Oullinois est un sujet qui nous tient à cœur, nous voterons favorablement pour cette délibération, en espérant pouvoir participer activement au travail de la future commission d’accessibilité.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage