Conseil Municipal du 25 Septembre 2015 : Intervention de Jérémy FAVRE sur les subventions aux associations dans le cadre des nouvelles activités périscolaires.

La délibération présentée nous propose d’approuver le versement de subventions aux associations dans le cadre des nouvelles activités périscolaires. Nous voterons pour cette délibération, profondément convaincus de la place primordiale des associations Oullinoises dans les temps d’apprentissages périscolaires.
Nous remercions Madame CARIOUX de nous avoir apporté en commission quelques éléments de bilan sur l’année scolaire 2014-2015 suite au comité de pilotage qui s’est réuni début Juillet.
Ce bilan, demandé depuis plusieurs mois par notre groupe, montre ce que nous réclamons par nos interventions depuis le début : la nécessité de l’élaboration d’une politique éducative globale sur la ville.
En effet, les quelques exemples citées par Madame CARIOUX : Nécessité d’une continuité dans le suivi des enfants pendant le temps scolaire et le temps périscolaire, nécessité de travailler collectivement au partage des espaces de l’école démontrent plus que jamais l’urgence d’une continuité éducative globale sur la commune.
Alors rappelons simplement les enjeux de la loi de refondation :

– changer le modèle scolaire d’une Ecole qui n’arrive pas à faire réussir tous les enfants, qui est faite pour la moitié des élèves, qui les raffine pour se consacrer de fait aux meilleurs, laissant de côté bon nombre de vaincus du mérite, abandonnant à leur sort les 150000 jeunes qu’elle laisse partir sans diplômes ni qualifications à l’issue de leur scolarité,

– prendre en compte le nouveau défi éducatif d’un monde commun auquel il est plus difficile de bien préparer l’entrée de toutes et tous –l’éducation demeurant le plus puissant moyen d’équiper les enfants pour cela-, un monde commun complexe, incertain et instable. Et c’est ce qui justifie une « extension du domaine public de l’éducation », encouragée notamment par l’incitation à mettre en place partout des PEDT, pour concrétiser la volonté d‘éducation partagée, afin que les enfants apprennent à faire le meilleur usage de leurs territoires, pour de nouvelles alliances entre savoirs formels et non formels, pour qu’ils se préparent mieux qu’aujourd’hui à faire les choix personnels, professionnels et citoyens qui vont jalonner leurs vies…

Pour toutes ces raisons, nous le réaffirmons, les projets éducatifs territoriaux doivent être le cadre de cette concertation locale associant enseignants, parents, élus et associations partenaires de l’école. Ils devront permettre ainsi des aménagements qui ne détournent pas l’ambition initiale de la réforme : créer des conditions plus favorables pour les apprentissages scolaires et affirmer une nouvelle obligation publique en matière éducative. Notre groupe restera attentif à la réalisation de ce projet éducatif territorial promis pour la fin d’année par Madame CARIOUX.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage