Conseil municipal du 24 novembre 2016 : Mon intervention sur l’entente intercommunale entre les villes de Grigny et d’Oullins relative au Centre de supervision urbain (CSU) et sur l’extension du CSU : demande de subvention à l’État.

Depuis la mise en place des premières caméras de vidéosurveillance à Oullins, nous nous sommes exprimés à plusieurs reprises au sein de cette assemblée en faveur d’une mutualisation du Centre de supervision Urbain (CSU), aménagé sur notre commune. Pourquoi ?

L’aménagement et le fonctionnement de certains équipements publics sont parfois si coûteux, qu’ils obèrent la santé financière des communes qui les décident, paralysent leur capacité d’investir et de répondre à d’autres besoins des habitants. D’autre part, la multiplication des mêmes équipements publics dans un périmètre de voisinage se fait au détriment des habitants qui subissent le gaspillage de l’argent public et donc de leur contribution fiscale . Rappelons que toute dépense est un choix politique et que les finances n’étant pas extensibles ce choix en exclut d’autres.

Le Centre de supervision urbain fait partie de ces équipements à mutualiser. Cela fait 5 ans qu’il ne fonctionne que pour la seule commune d’Oullins et les seuls Oullinois qui en supportent les coûts.

Aussi sommes-nous favorables à ce que la commune de Grigny collabore avec Oullins et que les images des 6 caméras de vidéosurveillance installées à Grigny soient traitées par notre centre de supervision.

La délibération concernant l’entente intercommunale entre nos deux villes relative au CSU fait état de travaux d’aménagement à réaliser dans le CSU à hauteur de 60 000€ et de personnel supplémentaire à embaucher. De 2 ETP et demi, le CSU passerait à 3 ETP et demi. L’objectif d’une baisse de coûts grâce à une mutualisation n’est donc pas atteint : au contraire la mutualisation représente pour Oullins un surcoût, puisque la ville de Grigny ne participera que de 20 % , soit 12 000€ à la réalisation des travaux et paiera un forfait annuel de 4000€ par caméra pour participer aux frais de fonctionnement et de personnels.

La délibération suivante « extension du CSU – demande de subvention à l’Etat nous demande dans un second temps d’approuver l’extension du SU et le montant des travaux à réaliser pour la mutualisation avec Grigny et de solliciter de l’État une subvention aux taux maximum en vue de la réalisation de ce projet.

Avant de nous prononcer sur le vote, nous souhaiterions interroger Mr Proton, adjoint à la sécurité pour

1) quel est le montant de la subvention accordée par l’État, si son taux est maximum ?

2) Est-il envisageable que l’État ne subventionne pas la totalité des travaux ?

3) D’autres travaux devront-ils être encore effectués en cas de nouvelles collaborations ?

4) En cas de réponse négative à notre 3ème question, les prochaines communes participeront-elles à la dépense engagée pour la réalisation des travaux effectués que nous décidons aujourd’hui ?

Je vous remercie de vos réponses.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage