Conseil Municipal du 21 septembre 2017 : Intervention de Joëlle SECHAUD sur La Saulaie : Lancement de l’opération d’aménagement d’une ZAC

Lancement de l’opération d’aménagement d’une ZAC – Ouverture et modalités de la concertation préalable et de la participation du public aux décisions ayant une incidence sur l’environnement

Nous sommes à veille du lancement de l’opération de réaménagement du quartier de la Saulaie, puisque 1. cette délibération nous a appris que le projet d’urbanisme était déjà bien avancé et que la Métropole de Lyon nous en a présenté les grandes lignes lors de la commission municipale du 12 septembre dernier et 2. Qu’elle nous apprend qu’un dossier de concertation va être mis à disposition du public à la Mairie d’Oullins et à celle de la Mulatière 3.que vous avez annoncé une réunion publique le 6 octobre prochain.

Les 17 hectares en friches sur l’emplacement des anciens ateliers SNCF sont propriétés de la Métropole depuis 2009 comme il nous l’est rappelé dans la présente délibération. Depuis 2013, le pôle multimodal, la station de métro et le parking relais en occupent  une partie, environ 5 hectares. La communication sur les possibilités d’aménagement des hectares restants n’a pas été faite depuis à l’ensemble des habitants, elle est restée relativement confidentielle, réservée aux participants de telle ou telle inauguration, auxquels vous avez pu exposer, Mr le Maire, que l’avenir d’Oullins se joue à La Saulaie avec l’implantation de ce que vous qualifiez d’éco-quartier. Preuve de l’ignorance dans laquelle les Oullinois se trouvent, les témoignages que nous ont livrés les personnes que nous avons interviewées au hasard au printemps 2016 dans différents quartiers de la ville dans le cadre de notre campagne d’information « Les nouveaux ateliers d’Oullins ». Lorsque nous leur posions la question s’ils avaient connaissance d’un projet de ville, la majeure partie d’entre eux  associaient ce projet d’aménagement au centre-ville actuel, place Anatole France,  et lorsque nous les aiguillions sur les friches SNCF, ils nous révélaient penser qu’elles seraient exclusivement occupées par l’aménagement du métro.

Certes, les canaux de communication sont multiples et l’on sait que le message envoyé n’est pas forcément reçu ni dans son intégralité ni dans son sens originel. Mais le sondage que nous avons réalisé révèle au moins que si communication il y a eu elle est loin d’avoir touché tous les Oullinois et que le quartier de la Saulaie n’a pas été identifié par tous comme l’avenir d’Oullins, que les nouveaux habitants notamment qui ne connaissent pas le passé cheminot de notre ville ne sont pas venus vivre à Oullins en ayant cette perspective de quartier réaménagé en tête. J’ai même discuté très récemment avec un pâtissier nouvellement installé sur la commune qui m’a dit ignorer qu’un projet urbain se dessinait.

Nombreux ont été en revanche les habitants interrogés qui après que nous leur avons parlé d’éco-quartier à La Saulaie nous ont dit y être favorables et savoir en toute connaissance de cause ce qu’était un éco-quartier : une zone urbaine gérée dans une démarche de développement durable, avec un potentiel économique, une performance environnementale, une mixité sociale et fonctionnelle, ce que l’on trouve à lire dans le projet qui nous a été présenté,  mais aussi la participation citoyenne,  public et habitants, c’est-à-dire pour le public donner son avis mais aussi avec les habitants penser d’autres espaces de vie et de travail, adaptés aux nouveaux besoins,  intégrer de nouvelles pratiques quotidiennes.

C’est précisément cette identité-là de l’éco-quartier qui semble être la grande absente du projet d’urbanisme que vous, Mr le Maire et la Métropole de Lyon, nous présentez. Nous sommes au cœur de la démarche de l’’Agenda 21, adopté par tant de collectivités et lancé il y a plusieurs années dans notre commune. Vous aimez vous y référer chaque fois qu’une action est conduite. L’Agenda 21 dans son plan d’actions, c’est aussi une démarche de réflexion partagée, de concertation, c’est intéresser les citoyens à la démarche, mobiliser les acteurs locaux et mettre en œuvre des initiatives locales.

Nous aurions imaginé et souhaité que cette démarche spécifique d’Agenda21 que la ville a adoptée et sur laquelle vous avez pour le coup largement communiqué soit privilégiée et qu’à l’inverse de ce qui va se produire pour le réaménagement de la Saulaie nous puissions assister à un changement de posture des politiques vis-à-vis des citoyens dans la mesure où ces derniers devraient et auraient dû participer aux modes de décision.

Or, il est déjà clair au vu du projet déjà bien ficelé qui nous a été présenté que cette démarche de participation n’est pas pleinement mobilisée pour préparer le réaménagement du quartier que vous labellisez  éco-quartier et que le pouvoir décisionnaire reste le politique territorial.

J’ai en mémoire votre programme électoral de 2014 dans lequel dans la rubrique « au coeur de votre vie » vous vous adressiez aux Oullinois en leur disant « Votre avis nous intéresse ». Vous leur rappeliez cette instance de concertation et d’évaluation des politiques municipales que se promettait d’être le conseil communal de développement. Depuis combien de temps ce conseil ne s’est-il pas réuni ?

Quelle participation enfin est accordée aux habitants du quartier historique de La Saulaie dans la conception du réaménagement de leur quartier, pour lesquels le président F. Hollande et son gouvernement ont voulu par la loi du 21 février 2014, loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, que soient créés comme dans tous les quartiers prioritaires de la politique de la ville des conseils citoyens (article 7 de la loi).  Je ne vois rien dans le projet détaillé que vous nous avez exposé qui émane de propositions qu’auraient pu faire les habitants. Or, la place des habitants concernés, ceux de La saulaie en l’occurrence, garantie dans toutes les instances de pilotage, leurs propositions et leurs initiatives devraient trouver un espace dans le conseil citoyen et dans le projet de réaménagement du quartier, ceci en toute indépendance vis-à-vis des institutions publiques. Pourriez-vous nous citer les propositions faites par les habitants de La Saulaie que le projet présenté aurait considérées ?

Avant de conclure, je souhaiterais vous faire part de trois autres interrogations partagées aussi avec le groupe « la Gauche Oulliinoise » :

Il est dit que le président de la République veut accroître la construction de logements neufs dans le parc social. Cette décision va-t-elle se traduire à La Saulaie par une plus importante part accordée aux logements sociaux que les 30% que vous avez annoncés en commission ? Il se dit aussi que le Président de la république veut libérer la construction dans le parc libre grâce à une réduction des exigences des normes environnementales et sociales pour obtenir une production massive de logements neufs en quelques années. Serez-vous vigilant, Mr le Maire, pour que les normes environnementales et d’accessibilité en vigueur ne soient pas revues à la baisse dans les constructions du projet de la Saulaie et pour que les futurs  habitants comme ceux qui habitent déjà le quartier ne soient pas pénalisés.

Enfin, le projet de réaménagement du quartier prévoir de nombreuses constructions : des logements, 800, des bureaux, des commerces, l’implantation aussi d’entreprises, une crèche, une école, des espaces publics…. Nous aspirons à ce que les habitants actuels de la Saulaie, notamment les 32% de jeunes sans emploi, connaissent un autre sort que celui d’être catégorisé habitants d’un quartier en politique de la ville. Pour cela, nous ne voudrions pas que le seul fait d’accueillir 18OO habitants supplémentaires les sortent de la politique de la ville. Notre aspiration pour eux est que ce projet d’urbanisation puisse être un formidable ascenseur social pour eux et qu’ils puissent trouver du travail, employés dans la construction des nombreux immeubles et bureaux et au sein des entreprises qui vont s’implanter. En un mot nous souhaiterions que des clauses d’insertion veillent à ce que les habitants du quartier puissent être bénéficiaires des emplois qui vont se développer grâce à ce projet, durant le chantier et après. Vous engagez-vous, Mr le maire, à respecter cette promesse, que vous n’avez d’ailleurs pas faite ?

Nous voterons pour cette délibération qui annonce une période de consultation publique, même si nous craignons que la réunion programmée le 6 octobre prochain soit réduite à être une fois encore seulement informative.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage