Conseil municipal du 21 Septembre 2017 : Intervention de Jérémy FAVRE sur la vidéo-verbalisation sur la commune.

La délibération présentée nous propose d’étendre la vidéo-verbalisation sur l’ensemble des caméras présentes dans la communes et aux caméras futures. Elle supprime également l’intervalle de 3 minutes entres 2 prises de vue d’infraction.

Lors du conseil municipal du 31 Mars 2016, nous nous sommes longuement exprimés sur les raisons qui nous ont poussés à voter contre cette délibération et que je rappellerai ici brièvement :

  • L’incivisme auquel vous vous référez, s’il existe bien, n’est pas le cœur du problème de l’absence de fluidité de la circulation en centre-ville et des embouteillages : La réflexion sur un nouveau plan de circulation et des aménagements cohérents est une réponse qui nous parait plus adaptée et d’avantage prioritaire.

 

  • Que le stationnement intempestif puisse générer des troubles auprès des piétons et des personnes à mobilité réduite n’est pas à en douter, mais là encore une réflexion globale avec des aménagements cohérents est une réponse qui nous parait plus pertinente.

 

  • Que la seule sanction répressive sans y ajouter une démarche pédagogique n’est pas une réponse complète et qu’il nous parait nécessaire d’encourager les habitants à un comportement citoyen par demultiples actions incitatives.

 

Sur ce dernier point, vos propos même abondent dans notre sens lors que vous écrivez «  des sociétés de livraison nous ont contactés dès la réception des premiers procès-verbaux et nous avons pu trouver ensemble des aménagements quant aux jours et heures de passages des livreurs ».

Toute sanction n’est-elle pas un échec de la pédagogie ?

Pourquoi ce travail n’a-t-il pas eu lieu en amont, les caméras de vidéosurveillance existaient déjà, elles pouvaient permettre de détecter ces difficultés, qui auraient pu être réglées en partenariat avec le management de centre-ville. Ce sont donc bien les caméras et non la vidéo verbalisation qui ont permis un travail de régulation.

La mise en place de la vidéo-verbalisation aux motifs que vous invoquez n’est pour notre groupe pas acceptable. Elle traduit surtout des faiblesses dans la politique de déplacement de la commune. Nous voterons donc contre cette délibération.

Néanmoins, notre rôle d’opposant n’étant pas uniquement de s’opposer à vos propositions, nous formulons également le souhait que soit mis en place de panneau de signalisation indiquant clairement, sur l’ensemble de la ville, que les automobilistes peuvent être verbalisés par caméra.

Je vous remercie.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage