Conseil municipal du 18 juin 2015 : mon intervention sur le vœu relatif à la mise en place d’un « RER » au sud de l’agglomération lyonnaise

Le vœu que vous nous soumettez concernant la mise en circulation d’une liaison ferroviaire voyageurs au sud de notre agglomération, en rive droite du Rhône,  qui améliorerait en partie l’étranglement que subit l’autoroute A7 et qui en se connectant à d’autres modes de déplacement au cœur de l’agglomération comme le métro soutiendrait le développement des transports en commun, engagé depuis plus d’une décennie par la Région Rhône-Alpes et le Sytral va dans le sens que nous avons toujours défendu : désengorger nos villes de la pollution, diminuer les coûts de déplacement du particulier grâce aux transports collectifs et réduire ainsi la fracture entre cœur de ville et les différentes couronnes, favoriser l’implantation d’entreprises et donc la création d’emplois et permettre non seulement aux habitants d’aujourd’hui d’y accéder, mais à de nouveaux de s’installer sur notre territoire et de le dynamiser davantage encore.

Cependant, si la proposition que vous faîtes dans ce vœu nous semble intéressante, nous ne comprenons pas l’amalgame qui y est fait entre les différentes institutions et compétences : Vous y parlez des TCL sans solliciter le Sytral par exemple. Vous  n’en appelez pas à la seule autorité décideur, La Région,. Or, vous savez, tout comme nous, que si la Métropole intervenait, elle ne le ferait qu’en cofinancement, oubliant d’ailleurs au passage que le Grand Lyon s’est mué en Métropole de Lyon et non en Métropole du grand Lyon, vous ne faites aucunement mention non plus du Syndicat métropolitain des transports que pilote la Région à l’échelle du Pôle Métropolitain.

Cet oubli et la méconnaissance qui pourrait porter ombrage à l’écriture du texte ne sont sans doute pas dus au hasard : Nous ne doutons pas que les signataires de ce vœu, tous élus, maîtrisent le sujet. Nous nous trouvons à la veille des élections régionales et le vœu ainsi rédigé par les élus concernés est clairement la déclaration que votre campagne est lancée, marquée de la signature de Mr Vauquiez.

Néanmoins, l’intérêt de nos concitoyens prévaut et il est de notre devoir d’élus, de gauche comme de droite, de ne pas mener des politiques partisanes, mais bien des politiques d’intérêt général.

Aussi vous proposons-nous ce soir quelques amendements, qui restent fidèles à votre proposition, que nous trouvons tout à fait intéressante, mais qui restituent leurs compétences aux collectivités et ne jouent pas avec elles.

Nous proposons donc de remplacer :

Vœu relatif à la mise en place d’un « TER cadencé » au sud de l’agglomération lyonnaise

1er amendement : premier §

Aujourd’hui, le Sud- Ouest de la Métropole de Lyon est asphyxié par une circulation automobile qui sature de nombreux axes routiers qu’il est urgent de désengorger, notamment : l’A 7, l’A 450, la RD315, ainsi que les ponts sur le Rhône de Vernaison, de Givors et de Saint-Romain en Gal.

2ème amendement : 5ème §

Seule la desserte cadencée d’un TER serait suffisamment attractive pour que les habitants de ces communes renoncent à utiliser leurs véhicules.

3ème amendement : 6ème §

De multiples opportunités d’interconnexions avec le réseau des transports en commun de la Métropole de Lyon.

4ème amendement : 7ème §

De plus, la possibilité de dévier le transport de fret sur la voie existante située sur la rive gauche du Rhône permettrait de rendre plus efficient cette ligne TER cadencée sud pour les usagers.

5ème amendement :  9ème §

Enfin, la mise en place du ticket unique, hors abonnement, comme il existe déjà en abonnement, …… un signe fort pour les automobilistes d’aujourd’hui, usagers du TER cadencé Sud demain.

6ème amendement :  12ème §

Demandons à la région, autorité organisatrice des transports TER, au Sytral, autorité organisatrice des transports du Rhône et de la Métropole de Lyon, à la SNCF de se saisir de ce projet de liaison TER Sud cadencé et de constituer à cet effet un groupe de travail associant les communes concernées.

7ème Amendement : 13ème §

Demandons à la SNCF et à la région, seule AOT compétente, sa participation financière pour la création de parkings relais aux abords des gares des communes desservies, et notamment….

8ème amendement : 14ème §

Demandons à être reçus par le Président de la Région Rhône-Alpes  et la Présidente du Sytral ainsi que par les directeurs régionaux de la SNCF et SNCF Réseau afin de présenter les enjeux du projet.

 

 

Délibère

9ème amendement

Emet le vœu de la mise en place d’un TER cadencé  Sud hors agglomération lyonnaise.

10ème amendement

Demande à la région,  autorité organisatrice des transports ferrés TER, au Sytral, autorité organisatrice des transports du Rhône et de la Métropole de Lyon  et à la SNCF de se saisir de ce projet de liaison TER cadencé Sud  et de constituer à cet effet un groupe de travail associant les communes et intercommunalités concernées.

11ème amendement

Demande à la Région sa participation financière pour la création de parkings relais aux abords des gares desservies

12ème amendement

Demande à être reçu par le Président de la Région Rhône-Alpes, par la Présidente du Sytral  ainsi que par les directeurs régionaux de la SNCF et SNCF Réseau afin de présenter les enjeux du projet.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage