Conseil municipal du 18 juin 2015 : Mon intervention sur le Pôle social du Golf – Crèche Pinocchio

Cette délibération concerne le fonctionnement de l’établissement d’accueil pour jeunes enfants « Pinocchio ». Nous voterons bien évidemment pour le dépôt de la déclaration préalable, dont l’obtention permettrait de construire un local destiné au stockage des poussettes et des jeux extérieurs.

Puisqu’il est question dans cette délibération d’établissement d’accueil pour jeunes enfants, nous souhaiterions que le conseil municipal et votre majorité tout particulièrement prennent en compte les nombreuses demandes non satisfaites de place en accueil collectif sur notre ville et au regard de celles-ci soient sensibles à l’amélioration des services à rendre à la population.

Nous sommes régulièrement interpellés par des familles sans solution de garde pour leurs jeunes enfants. J’anticipe votre réponse, Mr le Maire, car vous allez reprendre la parole et me dire « qu’il faut raison garder , que la crèche privée « brins d’étoile Nord » (10 places) s’est récemment ouverte, que la crèche municipale Arlequin s’est agrandie de 12 berceaux et que vous avez programmé 20 nouvelles places dans une future crèche à Ampère ».

Nous l’entendons.

Cependant, notre commune se développe et est appelée à se développer encore : les constructions récentes et prochaines, la réhabilitation de logements anciens et dans quelques années 9 hectares à aménager (on parle de 800 nouveaux logements) constituent des offres locatives ou d’accession à la propriété pour de nouveaux habitants, parmi lesquels les familles avec jeunes enfants vont étudier les possibilités de modes de garde avant de prendre la décision de s’installer sur notre commune.

Au temps présent, 2015, donc, les demandes déposées pour un accueil collectif ne sont déjà pas satisfaites pour 40% d’entre elles.

La crèche interentreprises « les petits chaperons rouges », située place Arlès Dufour dans laquelle la ville avait acheté 3 berceaux pour les enfants des agents municipaux offrait en compensation tacite à la ville la possibilité que des parents oullinois y fassent garder leurs bébés. Une vingtaine de familles bénéficiait de ces places. Vous avez rompu ce contrat qui vous liait à la crèche les petits chaperons rouges, sans en avoir informé le conseil municipal au demeurant, et malgré l’invitation qui vous a été faite par la direction régionale de la crèche de maintenir les 3 berceaux pour assurer un service à la population, des places aux enfants des familles oullinoises non agents municipaux, vous avez renoncé aux berceaux, conscient que les familles allaient être mises à la rue, sans même attendre que le relais se fasse avec la crèche Ampère à construire.

L’argument du coût élevé des berceaux ne tient pas face aux besoins. Auriez-vous présenté une délibération sur la rupture du contrat avec la crèche interentreprises comme vous l’aviez fait pour l’achat annuel des berceaux, – et pourquoi vous en êtes-vous dispensé ?-  nous élu/es socialistes et apparenté/es aurions voté contre pour les raisons que je viens de développer.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage