COMMUNIQUE SUR LES RYTHMES SCOLAIRES A OULLINS

Jeudi 8 juin dernier, le Ministère de l’Education a soumis au Conseil Supérieur de l’Education un nouveau décret, proposant une modification du code de l’Education. Ce dernier permettra une organisation de la semaine scolaire sur quatre jours, conditionnée à la demande conjointe d’une mairie et d’un ou de plusieurs conseils d’école.
Moins d’une semaine après, mercredi 14 juin, le maire d’Oullins et son adjointe aux écoles convoquaient une réunion extraordinaire des conseils d’école, souhaitant provoquer le vote précipité en faveur de l’abandon de la semaine des 8 demi-journées et des activités périscolaires sur la 9ème.

Du côté du gouvernement, cette proposition de retour en arrière vise avant tout à réduire considérablement et à court terme l’aide apportée aux municipalités pour le périscolaire. Elle n’attend pas l’évaluation nécessaire de la réforme des rythmes scolaires mise en place en 2013 ni ne s’intéresse à l’égalité des chances.

Du côté de la municipalité d’Oullins, la volonté d’empêcher la concertation entre les membres constituant les conseils (un conseil = 1 voix) en imposant en trois jours une réunion extraordinaire vise à influer le vote en faveur du renoncement, sans procéder à une quelconque évaluation non plus, pour réinjecter dans le budget municipal la somme affectée aux enfants à d’autres dépenses.

Nous approuvons totalement le souhait des DDEN et des élus des conseils d’école qui jugeant précipitée et sans fondement la marche arrière suggérée par le maire, souhaitent qu’une évaluation des nouveaux rythmes scolaires avec les activités périscolaires soit faite et que la décision de les prolonger ou d’y renoncer ne soit prise qu’après consultation de tous les parents sur la rentrée 2018.   il apparait important d’associer localement les familles à la décision.

Nous avions voté pour la mise en place des nouveaux rythmes parce qu’ils allégeaient le temps journalier des apprentissages sur 9 demi-journées, soulageaient la concentration des enfants à l’école et introduisaient sur le temps libéré une sensibilisation aux arts, au sport, à la culture, à la citoyenneté à l’école, égale quelle que soit l’origine socio-professionnelle des parents.

Nous désapprouvons aujourd’hui la précipitation avec laquelle le maire et son équipe souhaitent démanteler les rythmes scolaires, sans respecter les délais d’évaluation pertinents, et balaient d’un revers de main le projet éducatif de territoire que les nouveaux rythmes ont suscité. Un retour à Oullins à la situation antérieure, en termes d’organisation de la semaine scolaire et de propositions périscolaires, pourrait être clairement défavorable aux familles les plus fragiles.

Joëlle SECHAUD, Jérémy FAVRE, Raphaël PERRICHON

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage