Comment travailler ensemble pour réduire la pauvreté ?

Ce week-end, les bénévoles du comité local du Secours Populaire Français interpellaient les client.es de la moyenne surface Intermarché, les invitant à ajouter à leurs achats quelques denrées impérissables, destinées notamment au besoin quotidien des enfants sous alimentés.

Cette nouvelle collecte alimentaire en pleine période de froid hivernal est pour nous toutes et  tous une piqûre de rappel : Les familles et personnes isolées sont nombreuses en France à ne pas avoir de ressources suffisantes pour se nourrir, se vêtir et se loger, tout près de chez nous à Oullins et à La Mulatière, où œuvre une équipe bénévole du comité local du secours populaire français. Le constat de ces situations humaines suscite une mobilisation régulière sous forme d’aides citoyennes (alimentaire, vestimentaire, jouets….), mais ne pourrait-elle pas être amplifiée en étant relayée par les collectivités et l’Etat ?

La municipalité d’Oullins y contribue puisqu’elle met à disposition de certaines associations des locaux – c’est le cas du comité local Oullins La Mulatière du Secours Populaire Français –  et octroie une subvention de fonctionnement. Le CCAS (Centre Communal d’action sociale) prévoit aussi une aide d’urgence pour les foyers temporairement en difficultés.

L’aide financière accordée est appréciée, mais 1. l’exécutif de La Mulatière est-il solidaire ? 2. L’aide financière ne pourrait-elle pas se compléter d’initiatives municipales en soutien à l’action associative, afin  que la pauvreté recule dans notre société globalement riche ? Si une volonté commune existe,  les actions pour combattre la pauvreté ont tout à gagner à être coordonnées et bénéficient alors du dynamisme de la synergie. Le logement en est un exemple : Plus de 1000 logements ont été identifiés vacants à Oullins. Notre commune compte parmi les nombreuses associations présentes sur son territoire « Alynea » ; cette dernière  accompagne les personnes en difficultés sociales. Elle dispose d’une dizaine de logements diffus dans la ville envers les propriétaires desquels elle se porte garante des loyers et œuvre à la réinsertion des plus fragiles. Une volonté municipale ne peut-elle pas construire  le pont qui manque en alertant les propriétaires qui n’occupent pas leur logement et en les encourageant à les louer à celles et ceux qui en ont besoin?

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage