Clément Désormes : Pouvons-nous rester sans rien faire quand des habitant.es vivent en oubliés dans notre ville ?

Parmi les quartiers qui constituent la mosaïque d’Oullins Clément Désormes est sans doute celui géographiquement le plus coupé du reste de la ville. Situé sur les hauteurs, au-dessus du quartier de la Cadière et donc de l’Yzeron, à proximité immédiate de la commune de La Mulatière, construit sur la propriété Arlès Dufour comme le parc Chabrières, Cément Désormes appartient au patrimoine de la ville pour être une cité cheminote construite en 1946 comme l’est aussi la cité Jacquard, construite dans les années 1936-38. Les cheminots d’hier aujourd’hui retraités habitent dans la cité Désormes, gérée par ICF, ainsi que des employés de mairie et des chauffeurs TCL. Depuis que la préfecture dispose d’1/4 des 180 logements dans la cité, d’autres locataires les ont rejoints dans ces logements aidés.

La gauche à Oullins (Oullins demain – PS, EELV et LGO) qui se rassemble pour travailler ensemble avait choisi ce samedi 3 février pour rencontrer les habitant.es du quartier et échanger avec eux sur la vie qu’ils y mènent, leur lien avec les commodités de la ville, les aménagements existants ou défaillants, leur sentiment d’exister ou d’être andandonné.es par l’exécutif municipal.

Géographiquement admirablement situé, le quartier et ses habitants vivent pourtant sans commerce, sans école, sans crèche, sans marché, pendant deux ans sans passerelle non plus pour traverser l’Yzeron. La municipalité ayant refusé d’envisager l’ouverture d’une crèche, qui aurait assuré une continuité entre les structures petite enfance et enfance et aurait évité aux parents des allers retours impossibles entre bas et haut d’Oullins, l’école maternelle C. Désormes a été finalement fermée sur demande du maire. Aujourd’hui parents et enfants descendent forcément à l’école Jules Ferry ou gagent l’école du Grand Cèdre à La Mulatière et ceci dans les pires conditions durant les travaux de remplacement de la passerelle .

La promesse d’aménager un terrain de sport pour les résidents n’a pas été tenue par l’exécutif municipal. La fréquence de la ligne 8 du bus a été diminuée par le Sytral (un seul véhicule dessert le quartier le dimanche au lieu de 2 précédemment). Aucun bus n’emmène les habitants de C. Désormes à la ligne B du métro d’Oullins….

Des constats amers sur lesquels nous souhaitons sensibiliser tous les Oullinois.es et au sujet desquels nous souhaitons ensemble interpeller les décideurs que sont la mairie, le Sytral, ICF… auxquels nous allons présenter des propositions concertées avec les habitant.es.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage