Charly : matinée boudin chez les sapeurs pompiers

Aujourd’hui dimanche 22 janvier les sapeurs pompiers de Charly vendent le boudin au mètre que Mr Rocher, ancien boucher de Vernaison et aujourd’hui sapeur pompier a préparé hier avec ses collègues.
Arrivée dès 9h ce matin, j’ai pris le temps de franchir le pas de porte des commerçants installés dans le centre de Charly et de discuter avec eux de leur travail. Tous très investis et accueillants, ils m’ont confié le poids financier des charges salariales et n’ont pas caché leur indignation de devoir payer la complémentaire mutuelle commerçants, quand bien même certains de leurs salariés ou eux-mêmes auraient la possibilité d’adhérer à celle de leur conjoint. Particulièrement pénalisés sont les jeunes encore qui pour financer leurs études effectuent quelques heures le week-end dans les commerces et qui malgré leur mutuelle étudiante doivent encore s’acquitter de 20€ par mois pour la mutuelle commerçants.
Je mes suis ensuite rendue salle Debonard, où tout en achetant un mètre de boudin pour le déjeuner dont les recettes viendront alimenter l’amicale pour financer de sorties et des voyages, les pompiers ont pris la peine de m’expliquer que leurs interventions (320 par an en moyenne) concernaient avant tout les accidents domestiques et les accidents sur l’autoroute puisque la zone d’intervention des 20 pompiers de la caserne, regroupant Charly et Millery, s’étend sur Charly bien entendu, mais aussi Millery et une partie d’Irigny et de Vernaison.
En discutant avec quelques habitués qui n’ont pas manqué de me rappeler l’alléchante recette lyonnaise de la cuisson du boudin aux pommes, j’ai évoqué avec l’un d’entre eux les lônes situées en bordure du Rhône, si agréables à la promenade mais aussi si sauvages. Ce dernier m’a parlé de la brigade verte à disposition des communes autrefois grâce au financement de l’Etat et dont l’existence semble avoir été oubliée : les lônes ont pourtant besoin d’être sécurisées et entretenues, la brigade verte, composée de bénévoles mais aussi d’employés, serait bien l’entité adaptée. Elle permettrait d’autre part de former des jeunes en quête d’orientation ou d’autres personnes qui souhaitent changer de formation et de les aider à trouver une nouvelle voie professionnelle.
Je remercie les habitants de Charly et leur maire que j’ai pu saluer pour leur accueil simple et très chaleureux.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage