Associations moins subventionnées = société en danger

Ce jeudi 9 février 2017 ont été votées deux délibérations sur les subventions municipales 2017 aux associations. 76 associations oullinoises bénéficient d’un soutien financier évalué au total à 1,289 335 million euros . Pourtant la baisse décidée par le maire et opérée en 2015 – – 8 % pour la plupart cumulés à – 5 % sur la part d’adhérents non oullinois – les a plongées depuis dans de graves difficultés.

A la différence des clubs, les associations portent des valeurs d’éducation populaire. Elles ont toutes à coeur de proposer des activités accessibles au plus grand nombre par des montants d’adhésions et des coûts d’activités les plus bas possibles. Cette chance qui nous est offerte de pouvoir pratiquer une activité associative à l’année, nous la devons aux heures sans compter vouées par les bénévoles au projet associatif, à leurs prises de responsabilités et compétences professionnelles qu’ils mobilisent quotidiennement.

La hauteur des subventions municipales est un choix politique. Il détermine un choix de société. Une société d’éducation au respect des règles, au respect de l’autre et à la tolérance, au goût de l’effort individuel et collectif, de mixité des publics, de lutte contre l’isolement et les discriminations, autant de pierres apportées à la construction de la personne et d’une société, communale et plus large.

Maintenir une baisse des subventions municipales, parler d’effort ou de dépense plutôt que d’investissement pour l’intérêt général  sont-ils neutres ?

Cette baisse décidée en 2015 et depuis le maintien des subventions à l’état de 2015 ajoutent un supplément d’inquiétudes et de travail administratif aux bénévoles, poussent à terme à une augmentation des tarifs, donc à une fréquentation plus élitiste, misent sur la disparition des associations…. Les critères d’attribution de subvention aux associations oullinoises ont été récemment durcis par le maire (nombre d’adhérents, dynamisme, implication dans la commune…) et l’on peut craindre que l’affaiblissement organisé des associations soit l’étape préliminaire à leur mort communale programmée et à des regroupements intercommunaux, qui verront leurs financements conditionnés aux performances personnelles de leurs élites et non plus à l’apport collectif irisant toute la société.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage