Agissons pour ne pas laisser périr les commerces de proximité

Le vendredi 29 mars prochain à 18h, nous inaugurerons le relais poste des Célestins. Après la fermeture successive du bureau de tabac, de la boulangerie, de la boucherie, puis de l’alimentation, seule l’activité de la pharmacie et de la restauration rapide « snack pizza sauces » maintenait le centre commercial des Célestins en survie. Aujourd’hui, le magasin Proxi ouvre à nouveau ses portes, complétant l’offre à ses clients d’un point presse et d’un relais poste.

Le quartier des Célestins  n’est pas un cas unique à Oullins. D’autres comme lui, la Saulaie,  Montmein, Blanqui rencontrent les mêmes difficultés : Les résidents s’éloignent de leurs commerces de quartier au profit des grandes surfaces. Sans doute le  rythme que nous impose notre vie quotidienne, partagée entre notre travail et l’accompagnement des enfants, doublé de la course aux activités, est-il en partie responsable de cette fuite. Le trop lourd budget pour notre porte monnaie que nous consacrons aux dépenses alimentaires nous conduit aussi à chercher les produits meilleur marché en dehors de notre quartier. Pourtant, le petit commerce renferme bien des avantages. Si nous troquions notre costume de consommateur pour celui d’habitant, nous mesurerions combien une municipalité devrait encourager le commerce de proximité sous condition que son projet soit bien d’offrir un cadre de vie et non de gérer au coup par coup, tantôt une fermeture d’école, tantôt un fermeture de magasin, tantôt un manque de places en crèches.

Un quartier, organisé autour de sa crèche, centré sur son école, animé par ses commerces, assure à chacun de ses résidents des liens de voisinage et une sécurité qu’aucune vidéosurveillance ne remplacera.

Le bilan de la majorité municipale est pourtant lourd de l’inverse : fermetures de magasins dans tous les quartiers, fermetures d’écoles (Sebbane, Jean Jaurès, Beaunant) dont la prochaine sur la liste, l’école maternelle Clément Désormes,  a été annoncée jeudi dernier aux élus, places en crèches cédées au privé, contre deux vagues successives de vidéo caméras installées sur la ville…

Un projet municipal ne peut se satisfaire de cette déficience qui traduit un manque d’écoute et de perception des besoins de ses concitoyens. Se contenter, comme le maire Mr Buffet, de vouloir donner à  notre ville des atouts pour qu’elle constitue un attrait pour toute l’agglomération est une vision réductrice d’un vrai projet pour notre ville. Il faut y ajouter une autre dimension, celle des habitants et de leurs besoins au quotidien.

Pas de commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre commentaire:

Permanence des élus

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger !

Sur Rendez-vous : par mail : contact@oullinsdemain.fr ou par téléphone : 06 87 55 14 42

Maison des sociétés - rue Raspail - 1er étage